Jeudi 12 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
LE SOIR NUMÉRIQUE & SAT
Culture
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : ÉDUCATION
Les conseillers de l’orientation scolaire protestent


Les conseillers de l’orientation et de guidance scolaire et professionnelle (COGS) ont, sous l’égide des syndicats du SNTE et de l’Unpef, observé, hier, un sit-in devant l’annexe du ministère de l’Education nationale, à Alger. Ils demandent l’ouverture des négociations autour de la question de la révision du statut particulier.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - Le secteur de l’éducation nationale est toujours en proie à l’agitation. Après les enseignants contractuels et les corps communs, toujours en grève, c’est au tour des conseillers de l’orientation et de guidance scolaire et professionnelle de renouer avec la protestation. Ces derniers ont organisé, hier, pour la énième fois, un rassemblement devant l’annexe du ministère de l’Education nationale, au Ruisseau, à Alger. Ils demandent l’ouverture du dialogue avec la tutelle et des négociations sur la révision de leur statut particulier. Lequel statut est qualifié de «décevant». Ce corps estime que le statut promulgué en 2008, qui lors de son élaboration, les propositions de la corporation n’ont pas été prises en compte, est plein de lacunes, en particulier dans les volets relatifs à la catégorisation, la promotion et la non-prise en compte des dispositions transitoires d’intégration. Les protestataires dénoncent aussi la suppression du grade d’inspecteur d’orientation scolaire et professionnelle et la classification dans deux seules catégories professionnelles, 12 et 13, pour tous les fonctionnaires de l’orientation. Les conseillers de l’orientation n’ont, cependant, pas été reçus par le directeur des ressources humaines du ministère. Ce dernier étant en déplacement, les protestataires ont été priés de déposer leur plate-forme de revendications et de quitter les lieux. Les doléances des conseillers de l’orientation s’articulent autour de la révision de la catégorie de classification afin qu’elle soit conforme à la spécificité de la fonction et de sa qualification scientifique, l’intégration du conseiller de l’orientation scolaire et professionnelle (COSP) dans celui de conseiller de l’orientation et de guidance scolaire et professionnelle (COGS), nouvellement créé, et la promulgation du statut du centre d’orientation et de guidance scolaire et professionnelle. Ce corps demande également le droit au logement, aux primes de déplacements, de panier, de zones et de travaux scientifiques. Les conseillers de l’orientation interpellent le président de la République pour intervenir afin de régler leur situation.
S. A.

Nombre de lectures : 1037

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site