Lundi 16 Janvier 2012
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Chronique du jour
Voxpopuli
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : UNIVERSITÉ AKLI-MOHAND-OULHADJ DE BOUIRA
Des étudiants en sciences commerciales en grève


Alors que des étudiants en droit de l’université colonel Akli- Mohand-Oulhadj sont en grève depuis plus de trois jours pour réclamer plus de places pédagogiques pour le master 1, d’autres étudiants en sciences commerciales option finances sont dans le flou total quant à leur avenir et celui de leur spécialité.
Selon certains de ces étudiants, la grève qu’ils avaient entamée depuis le 7 janvier dernier se veut un cri d’alarme sur le sort de leur spécialité. Selon eux, jusqu’au 7 janvier dernier, jour du déclenchement de la grève, aucune note ou autre information n’est venue les rassurer. Ils sont en troisième année L3 et, par conséquent, ils s’apprêtent, dès juin prochain, à passer l’autre étape du M1 dans le cadre du système LMD dans lequel ils sont inscrits mais jusqu’à présent, rien n’est encore clair pour eux. Aucun responsable du département ne s’est prononcé à ce sujet. Pour le moment c’est le flou total, disent-ils, c’est le saut vers l’inconnu. «Nous craignons notre réorientation vers la spécialité finances existante déjà dans la filière sciences économiques, mais avec un quota très réduit», dira une étudiante. «Pour nous, c’est clair, nous exigeons l’inscription de notre spécialité pour le M1 au même titre que toutes les autres spécialités mais aussi, comme pour les autres spécialités lancées pour la première fois, notre admission d’office pour le M1», dira un autre étudiant. Pour l’heure, d’après ces étudiants, l’administration, au lieu de répondre favorablement à leurs doléances ou à tout le moins essayer de les rassurer, fait dans l’intimidation et la menace de traduction devant le conseil de discipline.
Y. Y.

Nombre de lectures : 449

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site