Dimanche 20 juillet 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Contribution
Ici mieux que là-bas  
Digoutage fi Ramdane
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Chronique du jour : Digoutage fi Ramdane
Quand Netanyahou fait son parrain !


Le 9 juillet, Stéphane Le Foll, ministre et porte-parole du gouvernement Valls en France, se fend d’une déclaration qu’il devait considérer «équilibrée», établissant un parallélisme entre les roquettes de Hamas qui ne tuent personne et les représailles israéliennes qui étaient déjà largement meurtrières.
Même cette symétrie minimaliste et combien bancale énerve le gouvernement israélien ! Netanyahou, rapporte le Canard enchaîné (16 juillet) prend, furieux, son bigophone et sermonne François Hollande. Ce dernier, dont «les fortes sympathies pour Israël», ainsi que celles de son Premier ministre sont rappelées dans le même article par un diplomate du Quai d’Orsay, s’empresse de rectifier les propos presque pro-terroristes de son porte-parole. Par un communiqué, il fait savoir la position de la France : «Il appartient, se dérobe-t-il, au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population.»
On se met à imaginer ce qu’aurait dit et fait Jacques Chirac s’il avait été ainsi interpellé par Netanyahou. Même le puissant Barack Obama a été contraint de ravaler sa salive après le brutal rejet par Netanyahou de l’offre de médiation du président étasunien. Commentaire d’Elie Barnavi, ancien ambassadeur d’Israël à Paris, sur l’impuissance d’Obama à contrarier le faucon de Tel Aviv : «Coincé par son congrès et le lobby juif aux Etats-Unis», il ne peut rien faire !
ça s’appelle faire la loi !
Arris Touffan
arrisetouffan@yahoo.fr

Nombre de lectures : 2137

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site