Lundi 20 mars 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Corruption  
Culture  
Monde  
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Jeunes entrepreneurs
Sellal annonce un rééchelonnement des crédits contractés


Comme une promesse électorale, à la veille d’un scrutin législatif crucial, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a promis hier un rééchelonnement du remboursement des crédits contractés par les jeunes entrepreneurs pour résoudre leurs problèmes en termes de liquidités.
Younès Djama - Alger (Le Soir)
- «Nous n'allons pas vous donner de l'argent, nous allons juste vous aider à rapporter de l'argent par vous-mêmes», a toutefois nuancé Sellal sous une salve d’applaudissements de «jeunes entrepreneurs» qui n’en demandaient pas plus.
Le montant des crédits accordés aux jeunes entrepreneurs s’élèverait, selon Sellal, à 681 milliards de DA. Sur ce montant 19% n’ont pas encore été remboursés, a précisé M. Sellal. L'Etat, affirme Sellal, continuera d'apporter son aide aux porteurs de projets et de renforcer les capacités des petites entreprises notamment celles activant dans les secteurs à haute valeur ajoutée ou ceux s'inscrivant dans la chaîne de valeur mondiale à l'instar des technologies de l'information et de la communication, de l'industrie mécanique et l'agro-alimentaire, a souligné Sellal dans son allocution à l'ouverture hier à l’Ecole d’hôtellerie d’Aïn Benian des Assises placées sous le slogan de «Les petites entreprises, un outil de diversification et de développement de l'économie nationale».
Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a annoncé de nouvelles mesures en faveur des jeunes entrepreneurs désirant investir dans les activités de production. «Nous allons prendre de nouvelles mesures pour tous les jeunes désirant investir dans des domaines producteurs qui couvrent les besoins du marché national», a déclaré Sellal à l’occasion de ce forum s’apparentant davantage à une grand-messe aux relents de campagne électorale : portraits du président de la République, des participants munis de l’emblème national et un standing- ovation à chaque annonce du Premier ministre. Visiblement, les jeunes entrepreneurs étaient conquis par le discours de Sellal. Ce dernier a d’ailleurs poursuivi : «Nous devons aller vers le bon sens», c'est-à-dire «produire tout ce qui est importé ici en Algérie.» Et d’ajouter sur le même ton que la volonté du gouvernement est d'orienter les futures micro-entreprises vers la production pour couvrir nos besoins.
Le Premier ministre a, en outre, estimé que les PME/PMI sont un «axe important» de la politique de diversification à laquelle aspire le pays suite à l’effondrement des cours du pétrole.
A en croire Sellal, les PME-PMI créées à travers les différents dispositifs d’aide à l’emploi de jeunes, selon ses estimations, ont créé 2 millions d’emplois. Il a indiqué que 190 000 PME ont été créées par des diplômés de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.
M. Sellal a exhorté les jeunes à investir dans les services qui coûtent cher à l’Etat, de l’ordre de 10 milliards de dollars annuellement. Il enregistre non sans satisfaction que davantage de projets sont dédiés à l’agriculture (35% des projets), les services avec une augmentation de (+20%) et l’industrie (+14%). De son côté, le ministre du Travail et de l’Emploi, Mohamed El Ghazi, a appelé les jeunes entrepreneurs à ne pas céder aux appels visant à remettre en question l’efficacité des dispositifs d’emploi.
Y. D.

Nombre de lectures : 708

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site