Dimanche 9 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Faits divers  
Monde  
Culture  
Ici mieux que là-bas  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Chronique du jour : DIGOUTAGE
Au secours !


Par Arris Touffan
Le génie, c’est de se tromper de cible mais en produisant involontairement de l’humour. Le décalé sincère, si tu vois ce que je veux dire. C’est ce dans quoi on peut classer par exemple cette vieille blague vernaculaire qui accompagne l’arabisation en Algérie, vue à travers l’absurdité, depuis le début. Un type se noie. Il crie : «Au secours.» Un prof d’arabe passe sur le rivage et, au lieu de sauter à l’eau et porter secours au pauvre malheureux, articule depuis la plage : «On ne dit pas ‘’au secours’’, on dit ‘’Elghit’’». Puis, il s’en va, la conscience tranquille. L’homme est avalé par la mer, et l’autre est tout content d’avoir arabisé les poissons qui, seuls, ont dû l’entendre.
Le génie est donc aussi d’avoir arabisé la Poste. Ouf ! L’honneur national est sauf. Qu’importe que le service des postes soit en butte à d’immenses problèmes. L’essentiel, c’est d’arabiser. Le génie, c’est d’arabiser. C’est du décalé. De l’humour. Le meilleur, celui qui est involontaire.
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

Nombre de lectures : 1476

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site