Lundi 17 juillet 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Contribution
Kiosque arabe  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML




Colère, cris et jurons dans la
future Maison de Dieu !

Par Hakim Laâlam  
Email : hlaalam@gmail.com
Et au palmarès des plus anciennes, des plus
antiques villes d’Algérie arrive en tête la…

… Nouvelle Ville de Sidi Abdellah !

Elle n’est même pas terminée que déjà s’y profèrent des jurons, voire des «koufriate». Mon Dieu ! On m’a raconté le coup de colère de Tebboune, Premier ministre du culte de Abdekka en visite d’inspection spirituelle et mystique dans la Grande-Mosquée. En pétard qu’il était mon Abdelmadjid ! Lui si calme, si pondéré, si poli, si-si, là, il s’est lâché contre les Chinois dans la Maison de Dieu. Des témoignages dignes de foie et de cirrhose m’ont juré que le Premier ministre était tellement en colère qu’à un moment donné, il a commencé à engueuler les responsables de l’entreprise chinoise en… chinois. De fins connaisseurs des si nombreuses langues parlées au pays de «La Vallée du Fleuve jaune» vont même jusqu’à dire que Tebboune aurait proféré des insultes en mandarin de Mandchourie ! Colère ! Il était très en colère ! Dans la foulée, il s’est payé le chef algérien du projet, me rappelant les limogeages initiés par le «Père du Limogeage Live», l’ex-ministre de la santé et non moins immense chirurgien orthopédiste, Yahia Guidoum. Et comme plus il avançait dans son inspection de ladite mosquée présidentielle plus il devenait clair pour Tebboune qu’elle ne serait pas prête dans les délais annoncés, il a dû se dire «Rabbi Yestar». Parce que paraît-il qu’il y en a un autre qui est encore plus grognon et irrité par ce chantier qui traîne, c’est Abdekka ! Tu peux dormir sur tous les autres chantiers du pays, tu peux les geler, les placer sous sarcophage, les effacer des tablettes même, ce n’est pas grave. Mais la Grande-Mosquée de Mohammadia ? Ah non ! Celle-là, c’est The Chantier ! Elle devra être terminée, dussions-nous importer le un milliard trois cent millions d’habitants qui peuplent la Chine et les forcer à bosser nuit et jour aux Sablettes ! C’est comme qui dirait, le chantier d’urgence numéro un du Palais. Ce qui m’interpelle tout de même un peu. Pourquoi Boutef’ est-il à ce point pressé de réceptionner cet ouvrage ? Bizarre, non ? Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 2569

  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger le journal en zip

     

Le soir videos

 



 
Video sur Youtube    

Dernier sondage 
Pensez-vous que l’organisa-
tion d’une seconde session du bac n’avait pas lieu
d’être ?
Oui : 86,20%
Non : 11,70%
Sans opinion : 2,10%

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site