Voir Tous
Rubrique
Actualités

Enseignement supérieur 20% des enseignants sont vaccinés contre le Covid

Publié par Salima Akkouche
le 10.10.2021 , 11h00
248 lectures
©PPAgency

Tout comme le secteur de l’éducation nationale, la campagne nationale de vaccination ne fait pas exception, en matière de vitesse, au niveau des rangs des enseignants du supérieur. Selon les chiffres récupérés par Le Soir d'Algérie auprès de la commission Covid, installée au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le taux de vaccination des enseignants est de seulement 20%.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - Le ministère de l’Enseignement supérieur a lancé la campagne de vaccination anti-Covid au profit des travailleurs de son secteur depuis le 15 juillet dernier. Pour réussir cette opération, il a mobilisé 98 unités de vaccination et créé une plateforme numérique pour le suivi de toutes les étapes.
Trois mois après le lancement de cette campagne, seulement 20% des enseignants et 24% parmi le personnel administratif sont vaccinés jusqu’à présent. Sachant que le secteur compte plus de 65 000 enseignants.
Le ministre de tutelle a décidé de reporter la date de la rentrée universitaire, prévue initialement pour le 3 octobre, au 10 octobre, pour permettre à la communauté universitaire de se faire vacciner. Puisque, au départ, Abdelbaki Benziane a imputé la lenteur de la vaccination à la période des vacances. «Nous avons lancé la campagne de vaccination contre le Covid en plein été, pendant que les enseignants et les étudiants étaient en vacances. Nous sommes confiants qu’après la reprise, la vaccination de la famille universitaire va prendre une autre tournure plus importante», a déclaré le ministre de l’Enseignement supérieur qui se réjouissait, tout de même, de la cadence de la vaccination. Pourtant, en expliquant les raisons du report de la rentrée universitaire, la semaine dernière, le département de Benziane a déclaré que « la vaccination contre le virus est l’un des moyens primordiaux sur lequel s’appuie la rentrée universitaire. Force est de constater que malgré les moyens mis en place pour la réussite de la campagne de vaccination au sein de la communauté universitaire, elle reste loin de ses objectifs ».
La tutelle a donc jugé bon d’intensifier sa campagne de vaccination pour atteindre « un taux acceptable de vaccinés au sein de la famille universitaire qui permettrait d’assurer les cours en présentiel».
Les directeurs des établissements et les responsables des œuvres universitaires ont été alors instruits de consacrer la période entre le 3 et le 9 octobre pour renforcer la campagne de vaccination afin de vacciner le plus de monde possible. Pourtant, le ministre de l’Enseignement supérieur lance la rentrée universitaire aujourd’hui et le but de vacciner le maximum de personnes n’est pas atteint. Pas question par contre d’introduire l’obligation vaccinale pour les enseignants. Du moins ceci ne relève pas du ministère de tutelle. En attendant, la tutelle se contentera de son protocole sanitaire qui consiste, pour éviter la propagation du virus, à dispenser les cours non essentiels en ligne. Les étudiants se croiseront en classe uniquement pour suivre les cours des matières essentielles.
S. A.

Le secteur par les chiffres :

- Le nombre total des enseignants est de 65 509.
- Le taux d'encadrement est d'un enseignement pour 25 étudiants.
- Le secteur a réceptionné 20 200 nouvelles places pédagogiques pour la rentrée 2021-2022.
- Au total, le secteur compte plus de 1,4 million places pédagogiques.
- Le secteur compte plus de 1,6 million d’étudiants (1 669 000).
- Le secteur va recevoir 354 000 nouveaux étudiants.
- 1 172 enseignants universitaires ont été promus au grade de professeur durant l'année 2020-2021.
- Le secteur compte au total 10180 professeurs.
S. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 25-11-2021

Accords militaires entre Rabat et Tel-Aviv
La menace sur l’Algérie se confirme

La visite du ministre israélien de la Défense à Rabat s’est révélée chargée de messages dangereux qui confirment, au besoin, les menaces pesant sur l’Algérie. «La question de la menace iranienne sera également abordée dans les entretiens», a déclaré Benny Gantz aux journalistes de i24News qui l’accompagnaient. Le responsable de l’armée israélienne ajoute, ensuite, qu’il ne se trouve pas à Rabat pour «parler

2

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 25-11-2021

Quelque chose de Boumediène

Un ami m'écrit depuis l'Allemagne : «Crois-tu sincèrement en Tebboune ? A-t-il les coudées

3

Soit dit en passant 11:00 | 28-11-2021

«Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)

4

Soit dit en passant 11:00 | 25-11-2021

«Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (1)

5

Soit dit en passant 11:00 | 27-11-2021

«Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (2)