Voir Tous
Rubrique
Actualités

Construction et réparation navales 60 projets d’investissements en lice

Publié par Massiva Zehraoui
le 07.04.2021 , 11h00
566 lectures

Le ministre de la Pêche et des productions halieutiques (MPPH), Sid Ahmed Ferroukhi, a encouragé, hier, lors d’une rencontre organisée en coordination avec les représentants du ministère de l’Industrie, les opérateurs activant dans le secteur de la pêche et de l’industrie à accompagner les porteurs de projets et investisseurs dans la construction et la maintenance navales, estimant que sa portée est grande pour le développement de l’économie de la pêche.
Massiva Zehraoui - Alger (Le Soir) - Cette réunion, qui s’est déroulée au siège du ministère de la Pêche, a ouvert le débat sur l’accompagnement et le financement des porteurs de projets dans le domaine de la construction et de la maintenance navales. Tout en mettant en avant la « volonté » de son département de mettre en œuvre un dispositif de soutien pour les opérateurs, Sid Ahmed Ferroukhi révèle que « 60 intentions d’investissement d’opérateurs publics et privés dans le domaine de la maintenance et la construction navales » sont d’ores et déjà inscrites sur la plateforme numérique mise au point par son département.
Sid Ahmed Ferroukhi a justement mis l’accent sur « la mise en place des mécanismes de facilitation au profit des investisseurs ». Chose qui implique, soutient-il, « l’élaboration d’un cahier des charges destiné à servir de cadre régulateur de l’activité de construction, de réparation et de maintenance navales en Algérie ». Le responsable de secteur de la pêche reconnaît que les opérateurs qui souhaitent activer dans ce créneau sont confrontés à bien des contraintes. Il citera, à titre d’exemple, « les difficultés rencontrées lorsqu’il s’agit de se fournir en pièces détachées ». Il constatera, dans ce sens, qu’il devient de plus en plus difficile de s’en procurer. D’où la nécessité de réfléchir, dit-il, à des moyens de « promouvoir et d’encourager leur production locale ». Sid Ahmed Ferroukhi trouve regrettable qu’en dépit de l’importance de cette branche pour le développement de la pêche, « les propositions demeurent insuffisantes ».
S’exprimant sur le volet de la construction navale, le président-directeur général de la gestion des ports relevant du ministère de la Pêche a fait savoir, en marge de la réunion, qu’actuellement, « des chantiers ont été installés au niveau des ports dont une partie est en exploitation depuis près de dix ans maintenant ». Il confirme que pour celle-ci, le rendement est plus que satisfaisant. C’est pourquoi « nous comptons mettre de nouveaux chantiers au niveau des ports dans l’espoir d’amplifier cette productivité », a-t-il ajouté.
Concernant les 60 intentions d’investissement qui sont en lice, ce responsable a indiqué que « ces projets sont à l’étude ». Ils seront examinés et mis en concurrence afin d’éventuellement se voir accorder des autorisations leur donnant accès à un espace dans l’enceinte des ports.
Abondant dans le sens de son homologue du secteur de la pêche, le ministre de l’Industrie, Mohamed Bacha, a insisté, à son tour, sur l’urgence d’impulser l’industrie locale dans les différents secteurs. Il fait remarquer que, faute d’un climat propice et encourageant, « l’Algérie enregistre un retard manifeste dans le domaine de la construction navale ». Pour lui, il n’y a plus de temps à perdre, « il est important de ne pas rater la chance de donner un second souffle à ce créneau porteur ». Mohamed Bacha estime que c’est seulement en travaillant en cohésion que le pays pourra concrétiser ces desseins.
Il faut souligner, dans ce sens, que cette rencontre a débouché sur la signature d’un accord-cadre entre les ministères de l’Industrie et celui de la Pêche et des Productions halieutiques, portant coopération dans le domaine de la promotion et de la construction navales.
M. Z.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 11-04-2021

Algérie-France
Les dessous d’un report provoqué

C’était contre toute attente que le Premier ministre français, Jean Castex, annonçait, jeudi dans la soirée, « le report » de la visite qu’il devait effectuer aujourd’hui, dimanche, à Alger. Un « report » d’autant plus surprenant qu’il s’agit

2

Pousse avec eux 11:00 | 10-04-2021

DRS ou machi CIA !

Wallah que des fois, nous nous compliquons la vie avec des débats tortueux et surtout qui provoquent