Voir Tous
Rubrique
Actualités

Emploi Djaâboub promet la création de 200 000 postes

Publié par Abdelhalim Benyellès
le 04.05.2021 , 11h00
752 lectures

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaâboub, a donné des chiffres, hier, sur les ondes de la Chaîne 1, et a dressé le bilan des effets de la crise sanitaire de la Covid-19 sur les postes d’emploi en 2020, promettant l’intégration des jeunes diplômés. Il distillera  dans son discours des messages visant la bureaucratie, la qualifiant de frein pour l’investissement et la création de postes d’emploi.
Abdelhalim Benyellès - Alger (Le Soir) - En effet, le ministre du Travail a pointé du doigt les pratiques bureaucratiques qui ont freiné la création de l’emploi par le biais des PME et des start-up. 
Des pratiques, a-t-il dit, à la source du blocage des dossiers administratifs. Et de ce fait, il annonce l’objectif fixé par le gouvernement qu’est la création de 200 000 postes d’emploi en 2021. 
Dans le même sillage, il annonce les facilitations des conditions de création d’entreprises. Il cite à ce propos l’exemple d’un pays où la seule condition réside dans « l’intention » de l’investisseur, une information, dira-t-il, recueillie lors d’une visite de travail à l’étranger. C’est à ce sujet qu’il n’hésite pas à accuser la bureaucratie comme étant à la source de la perte de confiance du citoyen vis-à-vis de l’administration. 
Plus explicitement, il citera le manque de réponse de la part de certaines administrations à des citoyens, assurant par la même occasion que ses services veilleront à éliminer toutes les entraves pour booster l'investissement.
Le ministre promet de garantir la qualité de service et d’instaurer les principes de justice, de transparence et d’équité au niveau de l’administration. Par ailleurs, il a évoqué les effets de la crise sanitaire qui a impacté gravement le secteur, par la perte de 51 000 postes en 2020, rien que pour le secteur de l’industrie. Évoquant l'intégration des bénéficiaires de contrats pré-emploi, El Hachemi Djaâboub affirme qu'il s'agit de l'une des priorités du président de la République, rappelant « la titularisation de 37 000 jeunes durant les derniers mois », et qu’au total, « 365 000 jeunes universitaires sont concernés par l’emploi ». Dans le même contexte, il précise que son département suit l'opération d'insertion dans toutes les wilayas. 
Il ajoute que l'intégration dans des postes permanents est une opération qui se poursuit en collaboration avec les secteurs des finances et de la Fonction publique.
Dans le cadre des revendications sociales des travailleurs, le ministre du Travail et de l’Emploi indique que les mécanismes de négociation entre l’employeur et les syndicats sont définis par l’article 70 de la Constitution, et que le droit à la grève est légitime et obéit à des règles, de même que le syndicalisme autonome dont les modalités d’exercice sont définies par la loi. 
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-05-2021

Mesures prévues par l’avant-projet de LFC
Ce qui va changer au quotidien

L’avant-projet de loi de finances complémentaire 2021, en plus des ajustements budgétaires qu’il est censé apporter, introduit plusieurs mesures, notamment de facilitation en faveur de l’investissement et

2

Soit dit en passant 11:00 | 12-05-2021

En quoi l’ennemi n’est absolument pas commun !

Rester vigilant et ne rien négliger de ce qui se prépare à notre insu. Comprendre à quoi

3

Pousse avec eux 11:00 | 12-05-2021

Khawa-khawa, benti-oulidi !

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 12-05-2021

Khaoua-khaoua... à nos frontières !

5

Pousse avec eux 11:00 | 10-05-2021

Le bal des vampires à poils et à vapeur !