Voir Tous
Rubrique
Actualités

Ramadhan La Protection civile rappelle ses consignes de sécurité

Publié par Ahmed Kessi
le 12.04.2021 , 11h00
16 lectures
À la veille du mois sacré de Ramadhan, la Direction générale de la Protection civile (DGPC) rappelle, à travers un communiqué, les mesures de prévention et de sécurité à observer au quotidien pour éviter les accidents, qu’ils soient domestiques ou de la circulation routière.
Ahmed Kessi - Alger (Le Soir) - La période de Ramadhan est connue pour la susceptibilité et la nervosité de l’individu, conséquence logique de la fatigue due au manque de sommeil. Le jeûne induit un état de somnolence et, de fait donc, un manque de vigilance qui risque d’être fatal vu ses conséquences fâcheuses et irréversibles.
Un grand nombre d’incidents et d’accidents sont recensés au courant de la période par les différentes unités de la Protection civile : les accidents de la circulation, les accidents domestiques qui causent «un nombre important de victimes», note la DGPC, qui recommande le respect des différentes «mesures de sécurité et conseils de base pour éviter les divers accidents liés au jeûne».
La conduite dangereuse, en particulier durant les dernières heures avant la rupture du jeûne qui engendre empressement, somnolence et baisse de vigilance, aggrave les risques en les multipliant, notamment pour les chauffeurs de bus, de camion et de taxi. De ce fait, la Protection civile recommande le « respect du code de la route, d’éviter les excès de vitesse, de respecter la distance de sécurité et d’observer des pauses alternées durant le trajet si nécessaire » et aux jeunes motards de porter le casque. «Il peut leur sauver la vie» ! Les accidents domestiques aussi sont légion durant la période de Ramadhan, pour les femmes, les enfants et les personnes âgées. Les conditions de conservation des aliments, l’usage et le rangement des produits détergents et autres produits sensibles, ne doivent pas échapper à la vigilance des parents pour, rappelle-t-on, éviter les cas «d’intoxications alimentaires, de brûlures par les produits chimiques et les huiles de friture, etc.» Le Ramadhan qui arrive en pleine pandémie de Covid-19 recommande également, selon la Protection civile, le respect «des mesures d’hygiène, en se lavant fréquemment les mains et l’usage des solutions hydroalcooliques, et la distanciation».
En cas de survenue d’un quelconque accident ou d’un incident fâcheux, la DGPC rappelle le numéro de secours à appeler, le 14, ou le numéro vert, le 1021, en précisant «la nature du risque, le nombre de victimes et l’adresse exacte de la survenue», pour une intervention rapide de ses unités.
A. K.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 05-05-2021

Le foncier au cœur d’un grand scandale

De sources très bien informées, on apprend que de lourds dossiers, une quinzaine, liés au foncier seront bientôt traités par la justice. Ces affaires de détournement de foncier découvertes suite à des

2

Actualités 11:00 | 06-05-2021

Législatives 2017
Une nouvelle affaire pour Bedoui, Ould Abbès et Tliba

Les législatives de 2017 sont au centre d’une lourde procédure judiciaire en cours au niveau de la cinquième chambre du pôle spécialisé du tribunal de Sidi-M’hamed. Trois nouveaux noms sont venus s’ajouter cette