Voir Tous
Rubrique
Actualités

Réception d’un lot du vaccin Sputnik V Les citoyens appelés à recevoir la deuxième dose

Publié par Massiva Zehraoui
le 26.09.2021 , 11h00
885 lectures

Le Sputnik V ouvre sa deuxième séquence de vaccination contre le Covid-19 en Algérie. Les citoyens appelés à recevoir la deuxième injection de ce vaccin russe peuvent se rendre dès maintenant dans les structures sanitaires ainsi que tout autre lieu où se déroulent les opérations de vaccination. Une attente qui a trop duré pour de nombreux Algériens censés recevoir la deuxième dose du Sputnik V depuis un moment. 
Massiva Zehraoui- Alger (Le Soir) – Il aura fallu attendre plusieurs semaines avant de réceptionner le deuxième lot du vaccin Sputnik V. Le 20 septembre dernier, 206 000 doses de ce vaccin sont arrivées à l’aéroport international Houari-Boumediène. 
Celles-ci sont destinées aux personnes dont la première dose du Sputnik V remonte à quelques mois. «La réception du deuxième lot devait se faire bien avant mais des imprévus dont le ministère n’est pas responsable ont ralenti le processus», a indiqué une source du ministère de la Santé. 
Cette dernière a, en outre, rappelé que le responsable du secteur, Abderrahmane Benbouzid, a lui-même indiqué, en août dernier, que les quantités du vaccin Sputnik V dont les doses ont été reçues en janvier 2020  se sont révélées insuffisantes «pour répondre aux besoins exprimés à ce moment là par les citoyens, encore moins, pour un rappel». 
Après avoir obtenu un contrat avec les Russes pour l’acquisition du Sputnik V le 13 janvier dernier, les autorités avaient tablé sur un million de doses. Mais un seul lot avait été acheminé vers l’Algérie à la fin du mois de janvier. 
Rassurant sur la disponibilité de ce fameux vaccin, notre interlocutrice a indiqué que les personnes qui attendaient de se faire administrer la deuxième injection du Sputnik V, «doivent se rendre dès que possible dans les structures sanitaires les plus proches».  Elle a souhaité que la campagne de vaccination s’étende davantage avec «ce nouvel arrivage, tout en précisant que la production du Sputnik V devrait suivre prochainement». Un projet qui sera concrétisé  à l'usine Saidal de Constantine, grâce au transfert technologique assuré par les Russes, à travers une plateforme numérique accessible aux experts algériens, et qui rassemble toutes les données nécessaires pour la fabrication de Sputnik V. 
Cette dernière soutient que de nombreux citoyens ne voulaient pas se faire vacciner tant que le Sputnik V n’était pas disponible. «La production de ce vaccin pourrait ainsi changer la donne et contribuer grandement à faire avancer la campagne nationale de vaccination», a-t-elle relevé. 
Sur la fiabilité du vaccin russe en particulier et des autres vaccins en général, cette représentante du ministère de la Santé tient à rassurer les plus sceptiques. Elle garantit qu’aucun effet préjudiciable, voire fatal n’a été signalé chez les personnes vaccinées contre le Covid-19.  
Pour rappel, les premières personnes vaccinées soit 25 000 devaient se faire inoculer la  deuxième dose du Sputnik V quatre à cinq semaines après la première. Cela ne pose a priori aucun problème, dira notre source. «Le plus important à ce stade est de faire avancer cette campagne», a-t-elle conclu. 
M. Z. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 17-10-2021

Retour imminent de Volkswagen

Après plusieurs mois de prospection et de sélection, le groupe Volkswagen devrait dévoiler enfin, au cours des prochains jours, l’identité de son nouveau partenaire en Algérie. Celui-ci aura pour mission d’assurer

2

Sports 11:00 | 17-10-2021

Classement Fifa du mois d’octobre
L’Algérie conserve la 30e place mais devient 4e en Afrique

S’il n’était pas établi par une machine, qui élabore le tableau mensuel suivant certains schémas, on aurait crié au scandale, voire au complot. C’est le moins que l’on puisse dire à la découverte du prochain classement Fifa, celui du mois d’octobre