Mercredi 8 octobre 2014
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Un ticket pour l’enfer !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Séminaire national sur la violence. Il a été interrompu
après une …

…bagarre générale dans la salle !

C’est tout simplement hallucinant ! Déjà qu’elle est dangereuse. Déjà qu’elle est devenue en certains endroits un coupe-gorge, parce que pas ou mal éclairée et sans moyens de communiquer, en cas d’urgence. Déjà qu’elle prend l’eau de toutes parts à la moindre ondée. Déjà qu’elle s’affaisse en diverses zones, prématurément fatiguée de nous supporter lui passer dessus tous les jours. Déjà qu’en certaines régions qu’elle traverse, on a l’impression que c’est un ingénieur fou qui l’a dessinée tellement ses virages et ses bretelles sont une invite au vol plané et à l’accident. Déjà tout ça, et là qu’est-ce que j’apprends ? Que l’autoroute Est-Ouest va devenir payante ! Ben mince alors ! Payer pour ça ? Débourser de l’argent pour aller s’encastrer sous un camion-citerne convoyant de l’essence ? C’est bizarre ! Moi, je voyais les choses autrement. Pour tout vous dire, j’imaginais l’exact contraire. Des escouades d’employés du ministère des routes postées à toutes les entrées et sorties de cette autoroute Est-Ouest. Habillons-les en jaune fluo pour les reconnaître. Aux entrées, ces employés seraient chargés de remettre à chaque automobiliste un pécule, une enveloppe d’argent. Parce que logiquement, ce sont les automobilistes que l’on devrait payer, et pas l’inverse ! Dans le même temps, les mêmes fonctionnaires de cette autoroute seraient chargés de demander aux automobilistes s’ils ont bien rempli leurs testaments avant de se présenter là, sur ce tronçon. En leur offrant en prime une communication téléphone gratuite vers leurs enfants restés à la maison. Peu importe l’opérateur retenu pour ce dernier coup de fil, l’essentiel étant que les conductrices et conducteurs puissent dire adieu à leurs familles. Et aux sorties de cette autoroute Est-Ouest, on mettrait d’autres employés, habillés de gilets rouges fluo, pour les distinguer de leurs collègues des entrées. Eux vous remettraient un diplôme de félicitation pour votre succès au stage de survie en autoroute, et une grosse enveloppe contenant des bons d’essence pour une année, gage de reconnaissance et de gratification pour votre exploit, celui de quitter l’autoroute vivant. Voilà comment je voyais la relation de l’usager à l’autoroute Est-Ouest. J’avais tout faux ! Puisque je découvre que nous allons devoir payer pour clamser. Biftonner pour déraper. Cracher dans le bassinet avant de cracher nos tripes. Décidément, cette autoroute aura été une surprise jusqu’au bout. Un bout toujours pas fini, mais déjà payant ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Pensez-vous que les élèves bénéficient d’un bon planning de vacances durant l’année scolaire ?
Oui : 37,76%
Non : 48,89%
Sans opinion : 13,35%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site