Voir Tous
Rubrique
BILLET (PAS) DOUX

Khechinisme, quand tu nous tiens !

Publié par Maâmar Farah
le 25.10.2021 , 11h00
3270 lectures

Il est certes utile d'inviter un routard influenceur qatari pour encourager le tourisme mais ne faut-il pas s'adresser d'abord aux marchés sûrs et porteurs ? Selon plusieurs sondages et probablement grâce à la diaspora, l’Algérie figure comme première destination de voyages recherchée au départ de la France. D'ailleurs, en 2019, Alger dépassait des destinations touristiques phares comme Marrakech, Tunis ou Barcelone !
Ce serait donc tout bénéfice de revenir à la dynamique d'avant 2019 et d'inviter des agences de voyages françaises, ainsi que des influenceurs et blogueurs français ou issus de l'émigration. Ça, c'est la logique économique mais quand la politique s'en mêle, c'est tout à fait autre chose. Combien de touristes et de milliards va-t-on perdre encore ?
M. F.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 07-12-2021

Enseignement post-Covid-19 : les clés du changement

La pandémie de coronavirus, qui a frappé l'humanité au début de 2020, a changé notre monde, affecté tous les domaines de la vie humaine, y compris l'éducation, et conduit, de plus, à l'adoption généralisée de mesures sans précédent. Les établissements

2

Périscoop 11:00 | 05-12-2021

Pas un mot de français

Les organisateurs de la conférence nationale sur la relance de l’industrie ont tout simplement évité l’usage du français. Les documents distribués à l’occasion de l’ouverture