Voir Tous
Rubrique
BILLET (PAS) DOUX

Quelque chose de Boumediène

Publié par Maâmar Farah
le 25.11.2021 , 11h00
9202 lectures

Un ami m'écrit depuis l'Allemagne : «Crois-tu sincèrement en Tebboune ? A-t-il les coudées franches ?» Le plus sincèrement du monde, j'ai répondu que j'ai cru en lui au moment où il bataillait SEUL contre l'oligarchie mafieuse. Maintenant qu'il n'est plus seul, il peut aller très loin dans la construction d'une Algérie comptant sur ses propres forces, autonome dans sa décision politique et solidaire avec ses populations les plus démunies. Il s'agit d'une tâche titanesque mais les premiers résultats sur le plan de la gestion économique sont là et l'Algérie n'a pas connu la banqueroute annoncée. Oui, il y a encore la bureaucratie, la corruption, la harga, la spéculation... Mais le chemin de la résurrection est tracé. 
Les coudées franches ? En 2017, cet homme a défié toutes les forces biberonnées à la rente, pratiquement sans appui ! Maintenant qu'il est soutenu, comment douter de sa liberté d'action et de sa force de frappe ? En un mot, il a quelque chose de Boumediène...
M. F.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 07-12-2021

Enseignement post-Covid-19 : les clés du changement

La pandémie de coronavirus, qui a frappé l'humanité au début de 2020, a changé notre monde, affecté tous les domaines de la vie humaine, y compris l'éducation, et conduit, de plus, à l'adoption généralisée de mesures sans précédent. Les établissements

2

Périscoop 11:00 | 05-12-2021

Pas un mot de français

Les organisateurs de la conférence nationale sur la relance de l’industrie ont tout simplement évité l’usage du français. Les documents distribués à l’occasion de l’ouverture