Voir Tous
Rubrique
Culture

Galerie Baya du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria d’Alger 20e édition de l'exposition et du concours des artistes autodidactes

Publié par R.C
le 22.07.2021 , 11h00
56 lectures

La 2e édition de l'exposition et du concours des artistes plasticiens autodidactes ouverte jeudi à la galerie Baya au palais de la culture Moufdi-Zakaria à Alger avec la participation d'une quarantaine d'artistes reste ouverte jusqu’au 25 juillet 2021.
Organisée sous le thème «Art autodidacte», cette manifestation verra la présentation de belles œuvres réalisées par des artistes autodidactes ayant peint des toiles illustrant leur vision de la vie et de l'art. Le visiteur de cette exposition découvrira des œuvres de valeur dont l'exactitude et la beauté ne diffèrent pas de celles réalisées par des diplômés d'écoles et d'instituts des beaux arts, a déclaré Karim Sergoua, artiste plasticien et membre du jury. Le commissaire de l'exposition a estimé qu’«il n’y a pas d'artiste autodidacte, mais des artistes» tout court. Cette 2e session du concours se veut une occasion pour ces artistes amateurs d'exposer leurs talents et œuvres au public. Parmi les artistes présents à l'exposition, Khaireddine Khaldoun, qui concilie esthétisme, beauté et simplicité dans ses œuvres, avec une préférence particulière pour la capitale Alger, ville au charme éternel très présente dans ses toiles.
Prennent part à cette exposition, Kamal Nour et Khaled Rouchdi avec deux peintures à l'huile, Khadija Bouamrane avec une toile sur La Casbah et Mihoub Ben Zerrouk, un ingénieur épris de peinture et de dessin depuis sa tendre enfance, avec une peinture intitulée La porte du palais Mustapha-Pacha.
Le visiteur pourra contempler une collection de portraits d'artistes et d'écrivains à l'effigie de Warda Al-Jazairia, El Hachemi Guerouabi, ainsi que Moufdi Zakaria et Yasmina Khadra. D'autres artistes tels que Hani Ben Sassi, Houssam Eddine Laala et Nadia Charrak prennent part à cette exposition avec différentes œuvres.
Le jury de ce concours d'arts plastiques est présidé par Djamel Larouk, directeur de l'école des beaux-arts d'Alger.
En plus des toiles exposées, le programme de cette manifestation comprend la réalisation de dessins en public notamment de portraits et de peintures, ainsi que des conférences.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 22-07-2021

LE MAKHZEN UTILISE PEGASUS CONTRE SES ALLIÉS ET SES ENNEMIS
Maroc, la grande kechfa !

Le Maroc est accusé avec d’autres États d’avoir utilisé Pegasus, un logiciel développé par une entreprise israélienne, pour espionner les smartphones de nombreuses personnalités à travers le monde. Les services de renseignement

2

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une