Voir Tous
Rubrique
Culture

1er Salon du livre d’Ath Yenni Déconfinement littéraire et artistique

Publié par Sarah Haidar
le 07.04.2021 , 11h00
92 lectures

Le 1er Salon du livre Mouloud-Mammeri d’Ath Yenni se tiendra du 8 au 10 avril à la maison de jeunes. Une cinquantaine d’auteurs ainsi qu’une vingtaine d’éditeurs y prendront part. 
Des tables-rondes, ventes-dédicaces, ateliers et autres activités artistiques rythmeront cette première édition du Salon du livre d’Ath Yenni, un événement organisé par l’Association culturelle et de loisirs en collaboration avec la maison de jeunes.
L’ouverture de la manifestation est prévue ce jeudi à 10h. Suivra une table-ronde autour du thème «Panorama sur la littérature féminine» animée par l’éditrice Selma Hellal (Barzakh) et les écrivaines Hadjer Bali et Ourida Baziz Cherifi, suivie d’une séance de dédicace de Hadjer Bali autour de son roman Écorces. L’auteur Nadjib Stambouli présentera et signera également son roman Le mauvais génie, ainsi que Mustapha Benfodil qui débattra de son dernier livre Body Writing. Les rencontres thématiques concerneront entre autres la lecture en tamazight chez les enfants, l’Histoire et le présent d’Ath Yenni, le dialogue des cultures musicales, la vie et l’œuvre de Mouloud Mammeri, langues, écritures et société, le passage de l’oral à l’écrit dans la culture amazighe, etc. 
Des auteurs écrivant dans les trois langues (amazighe, arabe et française) seront présents tout au long de ces trois jours ; parmi eux, citons Youcef Merrahi, Lynda Chouiten, Jaoudet Guessouma, Lynda Koudache, Amin Zaoui, Hadjira Oubachir, Younes Adli, etc. Des stands seront dressés au niveau de la maison de jeunes, rassemblant des éditeurs et libraires, dont Koukou Éditions, Casbah, Dalimen, Barzakh, Frantz-Fanon, Achab, Tafat, ainsi que des librairies de la région : Cheikh, Aït Mouloud, Dahmane, Djennad Ahmed et Tiregwa n Tmussni. Cinq ateliers seront par ailleurs organisés en marge du Salon : le premier s’articulera autour de l’écriture destiné aux élèves des cycles primaire et moyen, animé par Tudderth Halouane et Rachid Issadi ; le deuxième, encadré par Farès Idir, concernera le conte comme vecteur des droits de l’enfant ; le troisième, dédié à la bande dessinée, sera animé par Kamel Bentaha, etc. 
Enfin, des récitals de chants et de poèmes sont également prévus ainsi qu’une rencontre entre collégiens, artistes et écrivains. 
Saran H. 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 11-04-2021

Algérie-France
Les dessous d’un report provoqué

C’était contre toute attente que le Premier ministre français, Jean Castex, annonçait, jeudi dans la soirée, « le report » de la visite qu’il devait effectuer aujourd’hui, dimanche, à Alger. Un « report » d’autant plus surprenant qu’il s’agit

2

Pousse avec eux 11:00 | 10-04-2021

DRS ou machi CIA !

Wallah que des fois, nous nous compliquons la vie avec des débats tortueux et surtout qui provoquent