Culture / Culture

Littérature

Ezzedine Al Manasrah, le poète de la résistance palestinienne

Le poète palestinien Ezzedine Al Manasrah, un des principaux poètes de la résistance palestinienne, est décédé dimanche à Amman (Jordanienne), affecté par la pandémie du nouveau coronavirus, selon la presse locale. Ezzedine Al Manasrah, également critique et académicien, compte parmi les éminents poètes de la résistance palestinienne, à l'image de Mahmoud Darwich, Samih el Qâsim et Taoufik Ziyad.
Il est connu pour ses célèbres poèmes Bil akhdar kafanah (Enveloppé de vert) et Jafra, chantés par nombre d'artistes, dont Marcel Khalifa.
Né en 1946 dans la province palestinienne d'Al-Khalil, le regretté est diplômé en littérature comparée de l'université de Sofia (Bulgarie) en 1981, et compte plusieurs contributions dans la presse palestinienne et arabe. 
Titulaire de plusieurs prix de littérature, le défunt est l'un des fondateurs de la Ligue des écrivains jordaniens.