Voir Tous
Rubrique
Culture

Le coup de bill’art du soir Le dauphin est toujours à Alger

Publié par Kader Bakou
le 12.04.2021 , 11h00
788 lectures

Sans atteindre l’ampleur de celle de la Bête du Gévaudan, l’affaire du «dauphin de la Grande-Poste» avait quand même défrayé la chronique algéroise et donné des sujets aux chroniqueurs des canards locaux.

Le «dauphin de la Grande-Poste» est une grande sculpture d’un arbre se terminant par une tête de dauphin. Le sculpteur y avait également gravé une citation dans laquelle il rend hommage à la force tranquille du dauphin par rapport à la brutalité du requin. Cette sculpture à la place de la Grande-Poste, à Alger, avait fini par faire partie du paysage. Mais un beau matin, surprise ! La sculpture fut enlevée pour faire place nette… 
Il y a quelques jours, j’ai revu par un heureux hasard le dauphin disparu. Il est au parc Sfindja au Télémly. Au milieu de la nature, il semblait aussi à l’aise qu’un poisson dans l’eau.
K. B.
[email protected]

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 04-05-2021

Le football, c’est la guerre sans le fusil

​Le football est le jeu qui mobilise le plus. À ce jour, aucun autre sport ne peut lui contester son hégémonie, qu’il s’agisse de spectacles ou de pratiques. Il est dans toutes les discussions de ses fans

2

Actualités 11:00 | 04-05-2021

Oxygène Médicinal
La ressource qui a failli échapper à l’Algérie

L’Algérie dispose de capacités de production d’oxygène médicinal suffisantes pour faire face à une nouvelle vague importante de Covid-19. Mais la vente, en 2007, de 66% du capital de l’ex-Entreprise nationale des gaz industriels a placé le groupe allemand Linde Gas dans une position de monopole qui aurait pu être fatale pour le pays.