Rubrique
Culture

4e édition du Festival «Montagn’art» Que la montagne est belle !

Publié par R.C
le 07.12.2019 , 11h00
147 lectures

La 4e édition du festival Montagn’art se tiendra les 6 et 7 décembre à Larbaâ n’Ath Irathen» à l'initiative de l’Entreprise d'organisation des événements culturels, économiques et scientifiques (Emev), a-t-on appris mercredi des organisateurs. 
Consacrée à la thématique «L'apport du tourisme de montagne au développement durable», la nouvelle édition, organisée en partenariat avec l’Assemblée populaire communale de Larbaâ n’Ath Irathen, se tiendra à la bibliothèque communale de la ville, a indiqué le responsable de l'événement, Malek Amirouche.
Un riche programme a été concocté pour cette 4e édition comprenant une journée d’étude sur l'apport du tourisme de montagne dans le développement durable et une randonnée pour faire connaître le patrimoine culturel et historique de la ville de Larbaâ n’Ath Irathen, a-t-on ajouté de même source. Selon le programme des communications, deux sont prévues vendredi prochain. La première, intitulée  «La montagne, le tourisme et l’environnement : écosystème et performances économiques» sera donnée par le chercheur Nacer Haddad, et la seconde qui s’intéressera au «Tourisme de montagne entre réalité et défis» sera présentée par un opérateur de voyages, Massi Toubal. Le samedi, une randonnée pédestre ponctuée de haltes artistiques  animées par des artistes et écrivains est prévue dans la matinée à Larbaâ n’Ath Irathen pour visiter des endroits culturels et historiques de la ville. 
Dans l’après-midi deux communications sont au menu du programme sur «Les métiers pouvant booster le tourisme de Montagne» présentée par Nadjet Gaoubi et «Tourisme vert et développement de la production biologique en région de montagne» par Saïd Bouterfa. Malek Amirouche a relevé, dans l’argumentaire de ce festival, qu’«à l’instar de toutes les montagnes, celles de Kabylie recèlent d’énormes potentialités à mettre en valeur pour endiguer le chômage. Le tourisme de Montagne s’avère être un gisement considérable pour le développement durable».
 Selon l'organisateur de la 4e édition du festival «Montagn’art», «presque chaque commune de la wilaya de Tizi-Ouzou dispose de sites féeriques à valoriser pour créer une dynamique touristique. Pour se faire, il est nécessaire que les pouvoirs publics fassent preuve de volonté politique pour booster l’investissement et libérer les initiatives, tout comme il est important de sensibiliser les populations sur la nécessité de protéger l’environnement, l’écosystème et de bien gérer les ressources naturelles».
Dans cette démarche de développement durable, il est préconisé, entre autres, «la réhabilitation des maisons kabyles traditionnelles et leur transformation en gîtes touristiques afin de favoriser l’accueil chez l’habitant et une participation massive au concours du village le plus propre de la wilaya, pour en faire des destinations touristiques, ce qui est remarqué d’ailleurs ces derniers temps», a-t-il ajouté.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 13-01-2020

Nouvelles dispositions fiscales pour 2020
La Direction générale des impôts s’explique

Dos au mur, en raison de fortes pressions budgétaires, les pouvoirs publics ont dû, cette année encore, pousser un peu plus leur «ingéniosité» pour engranger des ressources, allant jusqu’à frôler

2

Femme Magazine 11:00 | 13-01-2020

Recette
Tarte au thon

Faire une pâte à tarte (brisée ou feuilletée) et foncer un plat beurré. Couvrir le fond de la pâte d'une couche de moutarde, puis de thon. Recouvrir le tout de gruyère râpé. Couper les tomates en rondelles et