Voir Tous
Rubrique
Culture

Musique Sortie de Money le nouveau single d’Ayoub Medjahed

Publié par Kader Bakou
le 22.07.2021 , 11h00
102 lectures

Money comme un célèbre morceau des Pink Floyd est le titre du nouveau single d’Ayoub Medjahed. La vidéo de la chanson est déjà disponible sur YouTube ainsi que sur la page Facebook du jeune artiste.
Money (Tahat Records) parle de la jeunesse algérienne et de ses problèmes de chômage, donc d’argent. Au début, la chanson paraît un peu raï, surtout avec l’expression «ha raï ya !» qui revient de temps en temps. Mais, à un certain moment, le solo du guitariste lui donne une touche rock qui avec les rythmes devient plutôt jazz-rock. Le clip est aussi simple que beau. On y voit dans une pièce Ayoub Medjahed et ses musiciens en train de chanter et de jouer des instruments de musique, comme dans une séance d’enregistrement. 
Née à Médéa et originaire de Sidi-Bel-Abbès, Ayoub Medjahed a été, dès son plus jeune âge, influencé par la musique occidentale, en plus de la musique algérienne, bien sûr. Il a été découvert par le regretté Yazid Aït Hamadouche sur les ondes d’Alger Chaîne III dans son émission «Serial taggueur». Le chanteur, d’ailleurs, ne l’a pas oublié. «Je lui dois une grande partie de ma carrière. Il m’a beaucoup aidé, et c’est grâce à lui que le public m’a découvert. Sans son aide, je ne serais peut-être jamais devenu le Ayoub Medjahed que les gens connaissent aujourd’hui», dira-t-il, reconnaissant, au sujet de Yazid Aït Hamadouche. 
Ayoub Medjahed a participé à plusieurs actions de solidarité, comme la lutte contre le cancer et le sida. C’est lui l'auteur et le compositeur des chansons Ya Nesna et Dayni interprétées par le collectif de lutte contre le sida. Le 5 décembre 2014, il avait été l'invité de Cheb Khaled sur la scène de la Coupole d'Alger où ils ont chanté S’hab el baroud en duo.
Medjahed est l'auteur de plusieurs chansons connues sur la scène artistique algérienne, telles que Saken Bali interprétée par Amel Zen ou encore la chanson Leila, par Chems Eddine Boudraâ. Après avoir écrit et composé pour d’autres artistes, il décide d’enregistrer un album propre à lui. 
Ainsi, il sort son premier album intitulé Sili ya mtar (Tombe ô pluie !), le 8 avril 2017, un produit enregistré chez Tahat Records. 
Ayoub Medjahed est aujourd’hui  auteur, compositeur et interprète. Il est connu par des chansons telles que Sili ya mtar, Zahri, Galou, Hkat lyem (en duo avec Yousra Boudah), Nahwak ou encore Salama, un hommage à Nelson Mandela et à l’Afrique tout entière. 
Dans ses chansons, il passe par plusieurs sonorités allant du raï roots à la pop-rock en passant par la musique africaine et le flamenco.
 Son album Sili ya mtar se veut, d’ailleurs, «une passerelle entre différents genres et époques».
Kader B.

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 22-07-2021

LE MAKHZEN UTILISE PEGASUS CONTRE SES ALLIÉS ET SES ENNEMIS
Maroc, la grande kechfa !

Le Maroc est accusé avec d’autres États d’avoir utilisé Pegasus, un logiciel développé par une entreprise israélienne, pour espionner les smartphones de nombreuses personnalités à travers le monde. Les services de renseignement

2

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une