Culture / Culture

4e édition du salon national des arts plastiques à Tiaret

Une soixantaine d’artistes au rendez-vous

Plus de 60 artistes de différentes régions du pays prennent part à la 4e édition du Salon national des arts plastiques dédiée à l’artiste Mustapha Senoussi ouverte dimanche à la maison de la culture Ali-Maâchi de Tiaret, a  appris l’APS  auprès des services de cet établissement culturel.
L’artiste Mustapha Senoussi qui avait exprimé sa «profonde émotion» quant à ce geste de réhabilitation et de considération a indiqué, dans une allocution à l’occasion, qu'il devait subir ce jour-là une intervention chirurgicale sur un cancer qu'il traîne depuis plus de deux années et qui a été reportée faute de moyens à l'hôpital dans lequel elle était programmée. L’artiste qui avait baptisé son groupe artistique El Moudja après son retrait du monde artistique durant des années suite à la mort de son ami Abdelhak Chaouche a sollicité les autorités et le ministère de la Culture pour sa prise en charge et celle de nombreux artistes malades se trouvant dans des conditions difficiles.
Cette édition a été consacrée pour honorer l'artiste Mustapha Senoussi en reconnaissance de ses contributions dans le domaine de l'art plastique et de ses œuvres pour promouvoir le patrimoine algérien dans le pays et à l’étranger sous le slogan «Couleurs des Rostomides».
Le programme du salon, auquel participent 60 artistes de différentes régions du pays dont 30 de la wilaya de Tiaret, comporte des expositions d'artisanat traditionnel et du livre et des ateliers au Centre de l'enfance assistée et dans des lieux publics de la wilaya de Tiaret, ainsi que la projection d'un portrait sur le parcours de l'artiste Mustapha Senoussi élaboré par Nora Maarouf, mis en scène et monté par Tires Abdeldjelil et animé par l'artiste Aya Kerroum.
Mustapha Senoussi, artiste réaliste impressionniste spécialisé dans la calligraphie arabe, a remporté le premier prix du premier concours au Salon de la calligraphie arabe à Tiaret en 1992 et le premier prix d'un concours de panneaux publicitaires sur l'environnement à Naâma en 2007. Il est professeur d'éducation artistique dans le secteur de l'éducation et est diplômé de l'Institut technologique des cadres de l'éducation d'Oran en 1991.