Rubrique
Digoutage

Chitta

Publié par Arris Touffan
le 02.12.2019 , 11h00
1616 lectures
Une des constantes indémodables de la vie politique dialna, c'est l'usage de la brosse à reluire. Quel que soit le chef du moment, il y a droit bessif, même s'il ne le demande pas. Il y a toujours quelqu'un pour donner un coup de brosse pour faire reluire les rangers du patron. Et si ce manieur de brosse a déjà de l'expérience, avec la même brosse et pour les chaussures de quelqu'un d'autre, il y a comme une plus-value. On sentira le coup de patte du maître brosseur.
A. T.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière

2

Actualités 11:00 | 18-01-2020

Communication et rapports avec la presse
Tebboune instaure de nouvelles traditions

Abdelmadjid Tebboune ambitionne de laisser son empreinte dans un domaine où ses prédécesseurs ont peu brillé : celui de la communication. Il rencontrera ce mardi 21 janvier une délégation de responsables de médias privés et publics, prélude