Rubrique
Femme Magazine

Santé L’ulcère, quelles en sont les causes ?

Publié par LSA
le 07.12.2019 , 11h00
570 lectures

Longtemps, on a attribué l'origine de l'ulcère à des facteurs psychosomatiques. Mais aujourd'hui, on sait que 99% des ulcères sont dus à une bactérie, helicobacter pylori.
Cette découverte a permis de révolutionner le traitement de l'ulcère qui se focalise désormais sur l'élimination de cette bactérie. Attention cependant, l'ulcère peut trouver son origine dans la prise régulière d'aspirine ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments sont dits gastro-toxiques et atténuent les mécanismes de défense naturelle de la muqueuse gastrique. Si la prise de ces médicaments peut momentanément atténuer la douleur, elle contribue à accélérer le processus de l'ulcère. 

Quels sont les symptômes causes ?
L'ulcère est une lésion ouverte… Les symptômes sont ainsi assez douloureux. Généralement, l'ulcère entraîne des douleurs qui prennent la forme de crampes, brûlures, torsion dans la région du creux de l'estomac et sous les côtes, à droite. Ces sensations peuvent parfois atteindre le dos. Cette douleur est généralement rythmée par les repas, apparaissant une à quatre heures après et pouvant persister jusqu'au prochain. D'autres signes peuvent également y être associés : nausées, vomissements, troubles de la digestion… La prise d'aliments calme généralement la douleur. Ces symptômes durent quelques jours puis reviennent périodiquement.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière

2

Actualités 11:00 | 22-01-2020

LES MAGISTRATS ONT ENTENDU TAYEB LOUH, AHMED OUYAHIA ET DJAMEL OULD ABBÈS À CE SUJET
Enquête sur les législatives de 2017

L’enquête judiciaire menée autour des graves irrégularités enregistrées durant les législatives de 2017 commence à lever progressivement le voile sur les pratiques mises alors en place pour privilégier l’accès à la députation aux hommes du «clan». Les fidèles à la fratrie des Bouteflika et ceux auxquels ils ont

3

Périscoop 11:00 | 21-01-2020

Une quarantaine de walis concernés

4
5

Ici mieux que là-bas 11:00 | 19-01-2020

Non, le Hirak n’a pas échoué !