Voir Tous
Rubrique
Flash

Tribunal d’Oran Des individus poursuivis en justice pour conspiration contre la sécurité de l'Etat

Publié par LSA
le 05.05.2021 , 20h27
817 lectures

Plusieurs individus sont poursuivis en justice à Oran pour complot contre la sécurité de l'Etat, incitation des citoyens contre l'autorité de l'Etat et atteinte à l'intégrité territoriale du pays, a indiqué mercredi le Tribunal d'Oran dans un communiqué.

Trois individus ont été placés en détention et trois autres sous contrôle judiciaire alors que d'autres ont été relaxés après avoir été auditionnés par le juge dans la même affaire, précise la même source.

"En date du 23 avril dernier aux alentours de 14h00, un rassemblement a été enregistré au niveau de la Place du 1er novembre à Oran où deux individus ont été interpellés pour s'avérer que l'un était en lien avec le mouvement Rachad en qualité de membre", détaille le communiqué.

"Repris de justice dans une affaire d'insulte à corps constitué", cet individu a été arrêté pour diffusion au public de fausses informations susceptibles de porter atteinte à l'ordre public et le délit de regroupement non armé", ajoute la même source soulignant que l'enquête de la Police judiciaire sur cette affaire a permis de "découvrir une réunion secrète, prévue le 24 avril (le lendemain) en présence de plusieurs individus issus de différentes wilayas de l'ouest pour la désignation d'un Coordinateur régional de +Rachad+".

"Cette réunion devait constituer pour les partisans dudit mouvement l'occasion de se connaitre, de préparer l'escalade lors des marches du Hirak dans l'ouest du pays et d'oeuvrer à la mobilisation d'un maximum de jeunes", détaille le communiqué. Selon la même source, "les investigations ont mis a nu un financement extérieur de cette activité, sous forme d'aides financières au mouvement pour le paiement des pénalités des procès, l'animation du Hirak, voire son escalade, et la préparation d'une réunion nationale en présence de toutes les parties opposées au pouvoir". 
APS

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 14-06-2021

Être proche… à distance

L’enseignement à distance n’a jamais été une tradition de l’université algérienne, bien qu’il ait toujours été une préoccupation d’importance dans les plans et les stratégies du ministère en charge de

2

Actualités 11:00 | 12-06-2021

Poursuivis pour corruption
Dix-neuf anciens ministres en attente de jugement

La série des procès impliquant des membres des gouvernements ayant servi durant l’époque de Abdelaziz Bouteflika est loin d’être achevée. Dix-huit anciens ministres sont actuellement en attente de jugement. La liste est longue, très longue même puisque chacun de ces ex-ministres

3

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 13-06-2021

Bengrina au-dessus des lois ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-06-2021

Il assimilait le viol à un acte sexuel !