Voir Tous
Rubrique
Flash

Poursuivi pour "atteinte à la sécurité de l'Etat" Des membres d'un réseau subversif livrent les détails de leur exploitation

Publié par LSA
le 15.06.2021 , 14h09
419 lectures

Des membres d'un réseau subversif, récemment démantelé, activant sur des réseaux sociaux dans plusieurs wilayas ont livré, lors d'une enquête diffusée par la télévision algérienne, les détails de leur exploitation par des étrangers qui les incitaient à attenter à la sécurité de l'Etat en contrepartie de sommes faramineuses.

Diffusée par la télévision algérienne, l'enquête intitulée "la sécurité cybernétique : un coup de grâce aux réseaux subversifs",  s'est penchée sur l'affaire révélée récemment par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed relative au démantèlement par le service central de lutte contre les crimes électroniques liés aux TICs, selon les conclusions de l'enquête qui a fait ressortir l'existence de liens entre le réseau en question et le Mouvement terroriste "Rachad".

Les membres du réseau, dont une femme, Zahra, ont reconnu avoir reçu des sommes d'argent sur leurs comptes courants de la part de Farouk Maamar, résidant aux Etats-Unis, et Thouraya Boudiaf, résidant en France, et activant tous les deux sous pseudonymes, et incitant le réseau à ouvrir de faux comptes sur les réseaux sociaux pour diffuser des fake news et des instigations à l'encontre des services de sécurité et institutions de l'Etat, mais également de fausses informations à exploiter lors du Hirak populaire.

Les membres du réseau affirment avoir été "victimes" de mensonges montés de toute pièce par Farouk Ben Maamar (Gandi), administrateur de la page "Maarakat Tahrir El Wa3y". Ce dernier exploitait la page pour attirer les jeunes participant aux marches hebdomadaires et fait croire à certains qu'il tentait "d'aider les familles des personnes arrêtées" en envoyant des sommes d'argent, converties par la suite en euro et versées dans des comptes courants en contrepartie de la diffusion de vidéos live ou le post de publications et des commentaires sur un maximum de groupes et de pages.

Synthèse LSA

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 22-07-2021

LE MAKHZEN UTILISE PEGASUS CONTRE SES ALLIÉS ET SES ENNEMIS
Maroc, la grande kechfa !

Le Maroc est accusé avec d’autres États d’avoir utilisé Pegasus, un logiciel développé par une entreprise israélienne, pour espionner les smartphones de nombreuses personnalités à travers le monde. Les services de renseignement

2

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une