Voir Tous
Rubrique
Flash

Ministère de la Pêche La sardine disponible «à des prix compétitifs»

Publié par LSA
le 14.09.2021 , 16h01
650 lectures

Le ministère de la Pêche et des productions halieutiques a affirmé mardi, dans un communiqué, que les marchés nationaux enregistraient ces derniers jours une "grande abondance" de la sardine à des prix "très compétitifs" à travers les différentes wilayas du pays.

Selon la même source, "les marchés connaissent une grande abondance de sardine qui se vend  à des prix très compétitifs adaptés au pouvoir d'achat du consommateur", notant que les ports de pêche vont enregistrer, prochainement, un déchargement important de poissons bleus, notamment la sardine.

Cette abondance de production coïncide avec la pleine saison de pêche de la sardine, qui s'étend de mai à fin octobre de chaque année, en plus de l'amélioration des conditions climatiques, ce qui a facilité l'activité des navires de pêche, précise le communiqué.

Les prix de vente de la sardine au déchargement oscillent entre 100 et 350 da (selon la qualité) tandis que les cours des marchés sont entre 150 et 450 da, souligne le ministère.

Le communiqué a évoqué les images et les vidéos relayées par de nombreuses pages sur les réseaux sociaux, qui ont mis en évidence la 
disponibilité des produits de la pêche travers de nombreux espaces commerciaux, en particulier la sardine, en "quantités remarquables et variées et à des prix raisonnables". 

APS

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 26-09-2021

L’université face à ses véritables défis

Force est de reconnaître que l’université algérienne ne laisse pas indifférent. Nombre de fois décriée, mais souvent louée, elle fait face à une kyrielle de défis qui contrastent dans le même temps avec autant

2

Actualités 11:00 | 22-09-2021

La Hausse des prix du gaz met à mal l’Espagne
Quel impact sur la Sonatrach ?

La crise du gaz s’installe. Un chiffre d’abord. Le taux de remplissage des stocks de gaz en Europe atteint en ce moment les 71%, contre 86 % en moyenne et en temps normal à cette époque de l’année. Et si l’on doit se fier aux toutes dernières informations, pour les pays de l’Union européenne, en France et en Espagne notamment, ainsi qu’au Royaume-Uni, c’est carrément