Voir Tous
Rubrique
Flash

African Lion 2021 Le Royaume-Uni considère le statut du Sahara occidental comme indéterminé

Publié par LSA
le 13.06.2021 , 15h25
709 lectures

Le Royaume-Uni considère le statut du Sahara occidental comme indéterminé, a indiqué le sous-secrétaire parlementaire aux forces armées britanniques, James Heappey, réaffirmant la position de Londres en faveur de la légalité internationale.

"Le ministère de la défense peut confirmer qu'aucun personnel du Royaume-Uni participant à l'exercice African Lion n'effectuera de formation au Sahara occidental. Le Royaume-Uni considère le statut du Sahara occidental comme indéterminé", a indiqué James Heappey.

Pour rappel, l'exercice African Lion 2021 organisé en partenariat avec le Maroc, a débuté le 7 juin et se poursuivra jusqu'au 18 de ce mois, à la base aérienne de Kenitra au nord à Tan Tan et au complexe d'entraînement de Grier Labouihi, sur les territoires marocains.

Les Etats-Unis, l'Italie, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Canada, le Brésil, la Tunisie et le Sénégal participent à ces manoeuvres militaires. L'Espagne a décidé de sécher l'édition 2021 de cet exercice en raison des relations tendues avec Rabat, après l'Afflux de milliers de migrants marocains dans l'enclave de Ceuta.

Malgré les pressions du Maroc, le gouvernement espagnol a refusé d'emboîter le pas à l'ancien président américain, Donald Trump, qui a reconnu la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, réaffirmant son attachement à la légalité internationale. 

Africom a exclu les territoires sahraouis occupés dans un démenti cinglant au chef du gouvernement marocain, Saad Eddine El othmani, qui dans un tweet avait avancé que cet exercice qui aura lieu en partie à Mahbes et près de Dakhla occupés, consacrait la reconnaissance américaine de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental. 

Synthèse LSA

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 22-07-2021

LE MAKHZEN UTILISE PEGASUS CONTRE SES ALLIÉS ET SES ENNEMIS
Maroc, la grande kechfa !

Le Maroc est accusé avec d’autres États d’avoir utilisé Pegasus, un logiciel développé par une entreprise israélienne, pour espionner les smartphones de nombreuses personnalités à travers le monde. Les services de renseignement

2

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une