Voir Tous
Rubrique
Flash

Carburants Suppression de l'essence super avec plomb en mois de juillet prochain

Publié par LSA
le 09.05.2021 , 14h34
163 lectures

La date fixée pour la suppression de la commercialisation de l'essence super avec plomb au niveau des stations-services a été avancée au début juillet prochain, au lieu du mois d'octobre comme annoncée initialement, a indiqué dimanche, le président du Comité de direction de l'Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), Rachid Nadil.

Cette décision a été prise dimanche lors d'une réunion consacrée à ce sujet ayant regroupé le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, des responsables du groupe Sonatrach ainsi que ceux de l'ARH, a précisé Nadil dans une déclaration à l'APS.

Ainsi, il a été fait état lors de cette réunion de la finalisation de toutes les dispositions nécessaires en vue d'entamer le retrait définitif de ce type de carburant dans deux mois, selon le responsable. A partir de juillet, les automobilistes devront ainsi utiliser l'essence sans plomb ayant un indice d'octane unifié "valable pour tous les véhicules", selon le responsable affirmant que les tests à cet effet ont été "finalisés" et que le produit proposé sera "totalement" sécurisé pour les différentes motorisations.

L'Algérie avait décidé d'abandonner cette essence pour ses effets nuisibles sur la santé et l'environnement mais aussi dans le cadre de sa politique visant à mettre fin à l'importation des carburants.

Synthèse LSA - APS

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 14-06-2021

Être proche… à distance

L’enseignement à distance n’a jamais été une tradition de l’université algérienne, bien qu’il ait toujours été une préoccupation d’importance dans les plans et les stratégies du ministère en charge de

2

Actualités 11:00 | 12-06-2021

Poursuivis pour corruption
Dix-neuf anciens ministres en attente de jugement

La série des procès impliquant des membres des gouvernements ayant servi durant l’époque de Abdelaziz Bouteflika est loin d’être achevée. Dix-huit anciens ministres sont actuellement en attente de jugement. La liste est longue, très longue même puisque chacun de ces ex-ministres

3

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 13-06-2021

Bengrina au-dessus des lois ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-06-2021

Il assimilait le viol à un acte sexuel !