Rubrique
Hommage

QUATRE JOURS APRÈS LE DÉCÈS DE FOUAD BOUGHANEM Les condoléances et les témoignages continuent

Publié par Mohamed Kebci
le 09.06.2019 , 11h00
339 lectures

Le décès, mercredi dernier, du directeur de publication de notre quotidien, Fouad Boughanem, ne cesse de susciter des réactions de confrères, de personnalités nationales et de chefs de partis politiques.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - C’est ainsi qu’après le chef de l’Etat intérimaire, le Premier ministre, c’était, hier, le tour du président de l’APN de réagir à cette disparition.
 «Dans un message de condoléances  au journal, Moad Bouchareb affirme avoir appris la nouvelle du décès  du directeur du Soir d’Algérie avec une grande affliction, présentant ses condoléances à ses confrères du journal et l’ensemble de la famille de la presse nationale avec qui le défunt a partagé les aléas et les difficultés du métier qu’il a exercé à leurs côtés avec professionnalisme, considérant que «seuls les écrits de Boughanem inscriront sa mémoire dans l’éternité et son souvenir parmi ceux qui l’ont lus».
Pour sa part, dans un message de condoléances au journal, le secrétaire général de l’ANR affirme avoir appris avec «une profonde consternation et affliction le décès de Fouad Boughanem, présentant en son nom et au nom des militants et cadres du parti, ses sincères condoléances, priant le Tout-Puissant d’accueillir le défunt en Son Vaste Paradis et lui accorder sa miséricorde».
De son côté, Alger Républicain affirme avoir accueilli avec une immense peine, l’effroyable nouvelle de la disparition de Fouad Bougahnem, directeur du Soir d’Algérie, des suites d’une longue maladie qu’il a affrontée avec un courage exemplaire.
Dans un message signé par Zoheir Bessa, le journal soutient retenir du défunt « le souvenir de l’homme qui a participé à la fondation en 1990 du Soir d’Algérie, dans le contexte de l’ouverture politique imposée par le soulèvement populaire d’Octobre 1988. 
Avec l’équipe qui s’était lancée dans cette aventure, il a œuvré pour que ce quotidien assume, en tant que journal d’information et de tribune d’opinions, un rôle indéniable dans le combat contre l’obscurantisme, le despotisme, l’arbitraire, la corruption et pour les libertés démocratiques».    
M. K.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière

2

Actualités 11:00 | 18-01-2020

Communication et rapports avec la presse
Tebboune instaure de nouvelles traditions

Abdelmadjid Tebboune ambitionne de laisser son empreinte dans un domaine où ses prédécesseurs ont peu brillé : celui de la communication. Il rencontrera ce mardi 21 janvier une délégation de responsables de médias privés et publics, prélude