Voir Tous
Rubrique
Le Soir Auto

Salon de Genève La 3e annulation entérinée

Publié par Belkacem Bellil
le 13.10.2021 , 11h00
54 lectures

C’est encore une annulation qui vient de frapper le Salon de Genève. En effet, pour la troisième année consécutive, cet important rendez-vous de l’automobile n’aura pas lieu aux dates annoncées et confirmées durant le mois de février 2022.
Une décision inattendue a été prise par les organisateurs et rendue publique à travers un communiqué, à la fin de la semaine écoulée. Il y est précisé que «la décision d’annuler le GIMS 2022 a été prise dans l’intérêt des constructeurs et des passionnés du monde de l’automobile. Les difficultés découlant directement et indirectement de la pandémie actuelle de Covid-19 n’ont pas laissé d’autre choix aux organisateurs». Ils ajoutent également que les difficultés de déplacement sont toujours assez compliquées dans de nombreux pays, ce qui affectera sans aucun doute le niveau d’affluence des professionnels, des médias et des visiteurs.
Néanmoins, les contraintes liées au coronavirus ne seraient pas la seule raison de ce report. Il est aussi fait allusion à la pénurie de semi-conducteurs qui a paralysé l’activité industrielle mondiale au cours de ces derniers mois, avec la cessation de production de nombreux modèles. Une situation qui a forcé ces marques à «revoir leurs priorités et à résoudre ces problèmes avant tout». Ce serait l’un des arguments avancés par de nombreux constructeurs qui avaient notifié leur incapacité à prendre part à cette édition 2021, provoquant, ainsi, des annulations en série et, par voie de conséquence, «la confirmation définitive du report du salon».
Tant attendu, le retour du salon de Genève devait, en fait, ratifier une reprise normalisée de ces manifestations qui sont autant de vitrines des évolutions technologiques automobiles. Au début du mois de septembre, l’IAA de Munich avait ouvert le bal pour le continent européen et le GIMS 2022 devait assurer le maintien de la cadence. Mais c’était compter sans ces impondérables qui ont fini par avoir le dernier mot.
Cette troisième annulation n’empêchera pas pour autant les équipes de Genève de préparer dès maintenant la préparation de l’édition 2023 qui devrait faire le plein de nouveautés et aussi la mise en place d’une plateforme digitale destinée à héberger de nombreux événements en ligne, comme les conférences, notamment.
B. B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 23-10-2021

Généralisation de l’arabe dans les administrations
Un autre ministère interdit l’usage du français

La généralisation de la langue arabe constitue visiblement la priorité de certains secteurs d’activité. Après le ministère de la Jeunesse et des Sports, c’est au tour de celui

2

Contribution 11:00 | 25-10-2021

Réflexions sur l’enseignement des mathématiques en Algérie

Depuis la naissance des mathématiques en Grèce antique, on n’a pas cessé de les caricaturer en disant que tous ceux qui n’ont pas de répulsion pour elles sont voués aux belles carrières professionnelles. Rien n’est plus faux, si