Rubrique
Le Soir Auto

Environnement Le Royaume-Uni dit non au diesel

Publié par LSA
le 04.12.2019 , 11h00
48 lectures
Une nouvelle loi vise à interdire le centre-ville au diesel entre 7h et 15h à Bristol (Royaume-Uni). Les véhicules d’urgence ne sont pas concernés, contrairement aux professionnels. La ville côtière de Bristol, en Angleterre, a voté un projet de loi visant à interdire le centre-ville aux véhicules diesel entre 7h et 15h, tous les diesel. Certaines villes européennes sont déjà interdites aux véhicules les plus polluants, mais restent accessibles aux diesel les plus récents, respectant la norme Euro-6. Mais Bristol va plus loin en les interdisant tous. Cette règle, qui devrait entrer en vigueur en mars 2021, doit encore être approuvée par le Parlement, mais il y a de fortes chances que ça soit le cas. En effet, les autorités nationales à Londres ont demandé, en 2017, à 24 villes anglaises d’améliorer leur qualité de l’air, et Bristol en fait partie.
Les véhicules d’urgences comme les ambulances ou les voitures de police ne sont pas concernés. Les taxis et camionnettes devront se défaire d’une taxe de 9£ (10,50 €) par jour pour circuler dans la zone. Les prix seront plus durs pour les bus et les camions puisque leur taxe s’élèvera à 100£ (120 € environ) la journée. Le prix des amendes, lui, n’a pas encore été fixé. Les infractions seront automatiquement détectées par un système de caméras pouvant lire les plaques minéralogiques.
Pour certains professionnels qui utilisent des camionnettes et autres utilitaires roulant au diesel, il leur serait impossible de payer cette taxe sans faire faillite. Pour d’autres, cette loi ne ferait que déplacer le problème en dehors de la zone interdite. Notons tout de même que la ville prévoit une prime de 2000£ pour tous ceux qui désireraient se débarrasser de leur véhicule roulant au gazole.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 19-01-2020

Tebboune revoit le protocole officiel

Le Président Abdelmadjid Tebboune revoit le protocole en termes d’accueil des invités étrangers. C’est, en effet, au niveau du Palais d’El-Mouradia, siège de la présidence de la République, que Tebboune accueille de manière

2

Actualités 11:00 | 22-01-2020

LES MAGISTRATS ONT ENTENDU TAYEB LOUH, AHMED OUYAHIA ET DJAMEL OULD ABBÈS À CE SUJET
Enquête sur les législatives de 2017

L’enquête judiciaire menée autour des graves irrégularités enregistrées durant les législatives de 2017 commence à lever progressivement le voile sur les pratiques mises alors en place pour privilégier l’accès à la députation aux hommes du «clan». Les fidèles à la fratrie des Bouteflika et ceux auxquels ils ont

3

Périscoop 11:00 | 21-01-2020

Une quarantaine de walis concernés

4
5

Ici mieux que là-bas 11:00 | 19-01-2020

Non, le Hirak n’a pas échoué !