Voir Tous
Rubrique
Le Soir Auto

Pour sa pléthore de capteurs et de caméras Tesla accusée d’espionnage !

Publié par LSA
le 31.03.2021 , 11h00
270 lectures

Elon Musk s'est défendu en affirmant que les données collectées par ses voitures ne sont pas partagées avec les gouvernements.
Elon Musk espionne-t-il la Chine avec les capteurs de ses Tesla ? On se croirait dans un mauvais James Bond, mais cette nouvelle controverse pourrait bien coûter cher au géant américain de l'électrique. Tesla se retrouve pris entre les tenailles de tensions diplomatiques entre la Chine et les États-Unis : alors que Donald Trump avait tenté d'interdire le réseau social TikTok l'année dernière, la Chine semble riposter en s'attaquant à Tesla. L'usage de voitures Tesla par les fonctionnaires et personnels militaires chinois a été récemment largement restreint par Pékin. D'après des sources médiatiques, le gouvernement de Xi Jinping serait inquiet de la quantité de données récoltées par les nombreux capteurs et caméras qui équipent les modèles Tesla. 
Un coup de massue pour l'image de Tesla en Chine, alors que le pays représente désormais à lui seul 25% des ventes de l'Américain. 
Le gouvernement chinois avait déjà récemment attaqué Tesla début février, en le forçant publiquement à revoir ses méthodes de production pour améliorer la qualité de finition de ses voitures.
La réponse d'Elon Musk ne s'est, bien sûr, pas fait attendre. Dès le samedi 20 mars, il s'est voulu rassurant, en s'adressant à des investisseurs lors d'un forum économique dans le pays. 
«Les conséquences commerciales pour une entreprises qui ferait de l'espionnage avec ses produits seraient extrêmement mauvaises», a-t-il alors déclaré. «Si Tesla utilisait ses voitures pour espionner n'importe quel pays, l'entreprise serait interdite partout ; c'est une motivation suffisante pour que nous restions très confidentiels avec nos données.» 
De même, il a montré patte blanche en se portant à la défense de TikTok, affirmant que les craintes américaines étaient «irrationnelles». Il lui faudra bien déployer tous les efforts possibles pour ne pas sombrer dans le conflit avec la Chine, qui, elle, a de nombreuses raisons de s'en prendre à Tesla. 
Il y a d'abord cette relation difficile avec les États-Unis, mais les tensions de ce genre pourraient être résolues à l'amiable avec l'administration Biden ; comme elles pourraient bien dégénérer rapidement. 
D'autre part, la Chine pourrait attaquer Tesla pour assurer une place de choix aux constructeurs locaux, le prometteur NIO en tête. 
Premier marché automobile du monde, la Chine sera, bien entendu, un pays crucial au moment du virage vers le tout électrique. Perdre pied dans le pays serait un désastre pour Elon Musk.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 20-04-2021

L’ORGANISATION TERRORISTE DE PLUS EN PLUS ISOLÉE
Le front anti-Rachad se consolide

Au cours de ces trois derniers jours, l’on a vu, en effet, une action initiée par un groupe d’avocats du barreau d’Alger en vue de radicaliser les positions algériennes à l’égard de cette organisation jugée dangereuse pour la stabilité du pays et qui a surtout tenté de se greffer du mieux qu’elle le pouvait au mouvement populaire à la recherche d’un changement qualitatif dans le pays. Ces avocats, ils sont quatre, ont saisi, comme on le sait, le garde des Sceaux lui demandant de qualifier Rachad de groupe terroriste en mettant en action les

2

Actualités 11:00 | 17-04-2021

IMPORTATION DE VÉHICULES
Ce qui va changer

Décrié dès sa promulgation en août 2020, par les professionnels, le cahier des charges relatif à l’activité de concessionnaire automobile a finalement subi des modifications dans le but de corriger quelques-unes des

3

Pousse avec eux 11:00 | 18-04-2021

Et en plus, ils sont payés pour couler un bronze !

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 17-04-2021

Musulman et islamiste

5