Voir Tous
Rubrique
Le Soir Santé

BON À SAVOIR

Publié par S.S
le 26.09.2021 , 11h00
381 lectures

Fièvre et coronavirus : à quelle température faut-il s'inquiéter ?
Il n'est pas nécessaire d'enregistrer une température de 39°C ou plus pour s'apercevoir qu'il y a une infection en cours dans l'organisme. Fièvre et coronavirus vont de pair.
Fièvre et coronavirus vont de pair, mais il est important de nuancer cette affirmation. Tous les cas de Covid-19 ne génèrent pas de symptômes, et toutes les personnes qui ont de la fièvre ne sont pas forcément porteuses du virus.
En cas de fièvre et de coronavirus, d’autres symptômes doivent également être présents, comme la toux sèche, des difficultés à respirer ainsi qu’une fatigue. Cependant, cet ensemble de manifestations cliniques ne correspond pas toujours à la Covid-19. En effet, de nombreuses formes de grippe ou de rhume comprennent également ces symptômes.
Si la température monte, il est primordial de ne pas paniquer. Il ne faut pas non plus ignorer ce symptôme. Tout d’abord, il est conseillé de vérifier la température et ensuite de surveiller ce signe. En cas de fièvre et de coronavirus, les symptômes demeureront et auront tendance à s’aggraver.
- Fièvre et coronavirus
En raison de la pandémie, les médecins ont mis en garde sur l’importance de rester vigilant face aux symptômes du Covid-19. Comme nous le savons, fièvre et coronavirus vont de pair. Une élévation de la température au-dessus de la normale doit donc être considérée comme suspecte dans tous les cas.
Que faire en cas de fièvre ? La meilleure chose à faire est d’assurer un suivi. Si la température reste élevée pendant plus de 3 heures, il faut contacter un médecin dans les 24 heures suivantes. Cela est d’autant plus important si la personne souffre de problèmes cardiaques, respiratoires, de diabète ou d’une autre maladie chronique.
Par ailleurs, il est fortement conseillé de s’isoler et d’alléger les vêtements. Si la fièvre monte, vous pouvez prendre une douche tiède ou appliquer des compresses froides, de la glace sur les aisselles ou à l’aine et boire beaucoup de liquides.
Il n’est pas conseillé de s’automédicamenter même s’il est prouvé que des médicaments tels que l’ibuprofène ou l’acétaminophène n’entraînent pas de complications. Il vaut mieux attendre les recommandations d’un professionnel de la santé. En aucun cas, vous ne devez prendre d’antibiotiques.
- À quelle température faut-il s’inquiéter ?
La température corporelle est régulée par l’hypothalamus. En cas de pénétration de virus ou de bactéries dans l’organisme, cette partie du cerveau génère des substances pyrogènes qui, en circulant dans le corps, entraînent une élévation de la température. La fièvre s’accompagne presque toujours de frissons, d’une augmentation des palpitations, d’agitation ou de stupeur.
Quoi qu’il en soit, la température de l’organisme varie d’une personne à l’autre, et d’un jour à l’autre. Chez une personne ayant une routine régulière, il est normal que le corps soit plus chaud entre 16 et 20 heures. Ensuite, la température commence à diminuer jusqu’à 6 heures du matin.
Maintenant, quelle température peut être considérée comme normale et laquelle indique une fièvre ? Aujourd’hui, les experts pensent qu’à partir de 37 degrés, on peut parler de fébricule, qui est une fièvre continue et légère. Elle est parfois d’origine nerveuse. Cependant, dans un contexte de pandémie, elle doit être considérée comme un signe d’alarme.
Les médecins signalent également qu’une température comprise entre 37 et 37,8°C correspond à une fébricule. Au-delà, on parle de fièvre. Toute augmentation de la température qui se maintient pendant plus de trois heures doit être considérée comme un symptôme d’infection.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 17-10-2021

Retour imminent de Volkswagen

Après plusieurs mois de prospection et de sélection, le groupe Volkswagen devrait dévoiler enfin, au cours des prochains jours, l’identité de son nouveau partenaire en Algérie. Celui-ci aura pour mission d’assurer

2

Sports 11:00 | 17-10-2021

Classement Fifa du mois d’octobre
L’Algérie conserve la 30e place mais devient 4e en Afrique

S’il n’était pas établi par une machine, qui élabore le tableau mensuel suivant certains schémas, on aurait crié au scandale, voire au complot. C’est le moins que l’on puisse dire à la découverte du prochain classement Fifa, celui du mois d’octobre