Rubrique
Le Soirmagazine

Enquête-Témoignages Un bébé oui, mais pas tout de suite !

Publié par Soraya Naili
le 22.06.2019 , 11h00
473 lectures

Ils ne veulent plus reproduire le schéma de leurs parents et grands-parents. Les jeunes couples qui se marient souhaitent prendre le temps de profiter de la vie avant de programmer la naissance de leur premier bébé. Voyager, poursuivre des études, financer leur logement... autant d’arguments pour repousser la venue du premier bébé. Ils sont conscients que les temps ont changé. Leurs parents ont perdu leurs plus belles années à élever leurs enfants, passant peut-être à côté de précieux moments de liberté. Les enfants, ils en veulent, certes, mais après 3 ou 4 années de mariage.Témoignages.

Leila, 26 ans
«Je suis mariée depuis 6 mois et la question des enfants a été longuement discutée avec mon mari avant le mariage. Nous voyons, tous les deux, les choses du même angle. Nous sommes encore jeunes et souhaitons privilégier notre vie de couple avant d’ouvrir le chantier des bébés ! Nous savons qu’élever des enfants nous entraînera dans une certaine routine pour les quinze prochaines années au moins. Entre biberons, couches, devoirs scolaires, nous allons nous oublier forcément et mettre notre vie de couple au second plan. C’est la raison pour laquelle nous remettons ce projet à plus tard. Les sorties spontanées sans chercher une nounou, les petits coups de folie à deux... Les plus belles années dans la vie d’un jeune couple ne sont pas à rater !»

Sihem, 29 ans
«Lorsque je pense à ma mère qui a enchaîné six grossesses sans prendre le temps de respirer, j’ai de la peine pour elle.  Cela fait une année que j’ai convolé  en justes noces et je veille scrupuleusement à ne jamais oublier l’heure de ma pilule contraceptive. Mon mari et moi aimons sortir, voyager et n’avoir aucune contrainte. Actuellement, nous habitons chez ses parents. Nous nous sommes engagés dans un projet immobilier et attendons d’avoir notre propre toit. Cette condition est très importante à nos yeux pour avoir une vraie famille à nous.  Pour revenir à ma maman, elle m’a raconté qu’elle n’a pas pu profiter de ces jeunes années de mariage à cause de ses multiples maternités, sans aucun répit. Quand nous avons grandi, elle était tellement fourbue et malade que plus rien ne l’intéressait. C’est l’erreur que je veux éviter. Des enfants, mon mari et moi nous en voulons deux. Nous avons encore le temps. D’ici deux ans, ce serait parfait.» 

Khaled, 30 ans
«Avant, nos parents se dépêchaient  de fonder une famille. L’idée était qu’en faisant des enfants jeunes, ils auraient le temps de les voir grandir et d’assister à la naissance de leurs petits-enfants. La vie de couple était tout simplement reléguée au second plan. Aujourd’hui, les temps ont changé. Les couples mariés tiennent à vivre un peu avant de penser à faire des enfants. Dans mon cas, ma femme a souhaité pousser ses études en entamant un master après notre mariage. Il nous a semblé que ce serait plus facile sans une grossesse. Seulement nos aînés ne sont pas toujours d’accord avec cette façon de voir les choses. Ils sont ancrés dans les schémas traditionnels. Etre parents puis grands-parents le plus vite possible, ce n’est pas notre avis. Nous souhaitons mieux nous connaître, faire des sorties, des voyages... Vivre notre vie de couple et nous épanouir à deux pendant trois ou quatre ans avant d’endosser le costume de papa et maman.» 

Bessma, 33 ans
«En me mariant à 23 ans, j’avais discuté avec mon époux : pas de bébé avant, au moins, deux ans. Il était tout à fait d’accord. Je poursuivais alors mes études pendant qu’il travaillait. Aujourd’hui, je me félicite de ce choix. Je m’explique : une année plus tard, j’ai découvert que mon mari était un impénitent coureur de jupons. Notre relation conjugale s’est envenimée et nous avons fini par nous séparer. 
Un divorce est toujours douloureux, mais avec un enfant, c’est encore plus difficile. Deux ans plus tard, j’ai refait ma vie. J’ai pris le temps de profiter de mon compagnon et je viens à peine de devenir maman d’une petite fille. Je veux dire aux jeunes couples qui se marient de ne pas se précipiter pour avoir des enfants. Il faut d’abord consolider son couple et se construire des souvenirs à deux avant de fonder un foyer. Bien sûr, lorsque l’horloge biologique le permet.» 
Avoir du temps pour soi, deux ou trois années, sans les contraintes que peut impliquer la naissance d’un bébé dont il faut s’occuper nuit et jour. De plus en plus de jeunes mariés sont dans cet état d’esprit. 
Des enfants, ils en veulent certes, mais pas avant d’avoir profité de leur vie de couple et  réuni de bonnes conditions matérielles pour les accueillir.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 13-01-2020

Nouvelles dispositions fiscales pour 2020
La Direction générale des impôts s’explique

Dos au mur, en raison de fortes pressions budgétaires, les pouvoirs publics ont dû, cette année encore, pousser un peu plus leur «ingéniosité» pour engranger des ressources, allant jusqu’à frôler

2

Femme Magazine 11:00 | 13-01-2020

Recette
Tarte au thon

Faire une pâte à tarte (brisée ou feuilletée) et foncer un plat beurré. Couvrir le fond de la pâte d'une couche de moutarde, puis de thon. Recouvrir le tout de gruyère râpé. Couper les tomates en rondelles et