Voir Tous
Rubrique
Monde

Manœuvres militaires au Sahara occidental Le Pentagone dément pour la deuxième fois

Publié par Agence
le 09.06.2021 , 11h00
556 lectures

Le Pentagone a démenti, une nouvelle fois, la tenue, sur les territoires sahraouis, d'une partie des exercices militaires «African Lion 2021» dont le coup d'envoi a été donné hier mardi.
Selon un communiqué émanant du Pentagone, les manœuvres militaires African Lion 2021 organisées en partenariat avec le Maroc, auront lieu à la base aérienne de Kenitra au nord à Tan Tan, et au complexe d'entraînement de Grier Labouihi, sur les territoires marocains. 
Ce communiqué contredit les récentes déclarations du chef du gouvernement marocain Saâd-Eddine El Othmani qui a déclaré, il y a quelques jours, que l'exercice militaire aura lieu en partie dans le désert du Sahara occidental occupé. 
Un premier démenti avait    été apporté, il y a une semaine, par le porte-parole du Commandement des États-Unis pour l'Afrique (Africom), le colonel Christopher Karns et la porte-parole du Commandement central de l'Africom, Bardha Azari, qui avaient tous deux précisé que les exercices se dérouleraient sur le territoire marocain. Dans un message publié sur son Twitter, Saâd-Eddine El Othmani avait avancé que les manœuvres militaires internationales allaient se dérouler en partie dans les territoires sahraouis occupés «consacrant», selon lui, «la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental» occupé. 
Le tweet de M. Othmani avait été supprimé dans la journée de mardi. Le Front Polisario a rapidement démenti l'annonce de Rabat, la qualifiant de «rumeur totalement fausse». «Il n'y aura pas de manœuvres conjointes au Sahara occidental dans le cadre des manœuvres ‘‘African Lion 2021’’, auxquelles des forces américaines participeront», a déclaré le chef de la diplomatie sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek. «Elles vont se dérouler au sud du territoire marocain et à l'intérieur des frontières internationalement reconnues du Maroc», a-t-il assuré. 
L'édition 2021 des manœuvres conjointes de l'Africom — annulées en 2020 pour cause de  la pandémie — réunit 7 000 soldats de neuf pays du 7 au 18 juin courant.
Par ailleurs, un communiqué du ministère sahraoui  de la Défense indique que l'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain à El-Bekari et Mahbes. 
En effet, les unités de l'Armée populaire de libération sahraouie (APLS), ont mené de nouvelles attaques ciblant les retranchements des forces de l'occupant marocain dans des points distincts, le long du mur de la honte.
APS

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-06-2021

Poursuivis pour corruption
Dix-neuf anciens ministres en attente de jugement

La série des procès impliquant des membres des gouvernements ayant servi durant l’époque de Abdelaziz Bouteflika est loin d’être achevée. Dix-huit anciens ministres sont actuellement en attente de jugement. La liste est longue, très longue même puisque chacun de ces ex-ministres

2

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-06-2021

L'arabe sur les maillots : du Benbellisme sans Ben Bella !

Beaucoup de lecteurs me demandent ce que je pense des maillots en arabe portés par les

3

Périscoop 11:00 | 10-06-2021

Les mises en demeure à l’encontre de Haddad

4
5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 13-06-2021

Bengrina au-dessus des lois ?