Monde / Monde

Diplomatie

L'Iran et l'Irak appellent à renforcer leur coopération globale

Le Président iranien Ebrahim Raïssi et le Premier ministre irakien, Mustafa al-Kadhimi, en visite en Iran, ont appelé dimanche à renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays dans toute une série de domaines.

«Les relations entre la République islamique et le pays ami et frère qu'est l'Irak ont atteint un excellent niveau dans les domaines politique, économique et culturel, et nous pensons que ces relations peuvent être encore élargies», a déclaré M. Raïssi lors d'une conférence de presse conjointe donnée à Téhéran avec M. Al-Kadhimi. 
«Nous pensons que ces relations peuvent encore être développées dans différents domaines, car les liens que nous entretenons avec l'Irak ne sont pas seulement des relations entre pays voisins, ils sont aussi enracinés dans des croyances, dans nos cœurs, et dans les fortes relations qui unissent les deux pays, les deux nations et les deux gouvernements», a-t-il ajouté. 
Renforcer les relations entre les deux pays permettra de rehausser le rôle de Téhéran et de Baghdad sur les scènes régionale et internationale, a affirmé Raïssi, ajoutant : «Malgré l'opposition de nos ennemis, les relations entre l'Iran et l'Irak continueront à s'améliorer de jour en jour.» 
Le Président iranien a également noté que les deux pays souhaitaient accélérer la construction d'un couloir ferroviaire entre Shalamcheh en Iran et Bassora en Irak.
Ils ont aussi discuté du renforcement de leurs liens financiers et monétaires. «Nous avons aujourd'hui discuté de toute une série de points liés au développement des relations bilatérales. Nous sommes déterminés à élargir autant que possible le niveau de ces relations, conformément aux intérêts des deux nations», a pour sa part déclaré M. Al-Kadhimi.
Les deux parties ont échangé des points de vue sur l'augmentation du volume de leurs échanges commerciaux, a-t-il ajouté. 
Le Premier ministre irakien a remercié l'Iran pour son soutien à la lutte irakienne contre le groupe terroriste autoproclamé «État islamique» (Daech/EI), soulignant que le gouvernement et le peuple irakiens soutiendraient à leur tour le gouvernement et le peuple iraniens dans tous les domaines.
M. Al-Kadhimi, qui était à la tête d'une délégation politique et économique de haut rang, a effectué dimanche sa deuxième visite à Téhéran depuis qu'il est devenu Premier ministre d'Irak en mai 2020.