Voir Tous
Rubrique
Monde

Selon une étude Quatre Français sur 10 jugent leur Parlement pas ou peu «utile»

Publié par R. I.
le 25.11.2021 , 11h00
22 lectures

Quatre Français sur dix jugent l'Assemblée nationale, la chambre basse du Parlement français, pas ou peu «utile», selon une étude dévoilée mardi, à sept mois des prochaines élections législatives dans le pays.
Selon cette étude réalisée auprès de 4.512 Français par l'institut de sondage CSA, 29% des sondés estiment que l'institution parlementaire joue un rôle «peu utile» et 11% "pas du tout utile".
En 1985, année de la précédente étude d'ampleur demandée par l'Assemblée nationale sur le sujet, seuls 13% des sondés la considéraient peu ou pas utile.
Quelque 13% des sondés approuvent en outre «les comportements violents à l'égard des députés ou leurs collaborateurs, dans leur permanence ou à leur domicile», qui se sont multipliés pendant la crise sociale des «Gilets jaunes» fin 2018 puis les manifestations contre l'instauration d'un pass sanitaire à l'été.
Le même pourcentage approuve «les insultes envers les députés sur les réseaux sociaux».
«C'est un sentiment de malaise qui a envahi progressivement notre vie publique», a reconnu mardi en présentant l'enquête le président de l'Assemblée Richard Ferrand (LREM, parti présidentiel), dont la propre maison a subi une tentative d'incendie en février 2019.
Les résultats de l'étude sont «à première vue préoccupants» mais ils donnent aussi «des pistes pour l'action», a-t-il ajouté devant quelques députés et la presse.
Ainsi, «les Français sont bien plus mesurés (dans leur jugement) quand il s'agit de leurs députés», relève-t-il, soulignant que la moitié de la population se déclare «satisfaite du travail des députés».
Selon l'étude, les Français s'en remettent d'avantage aux institutions incarnant l'ordre : 83% font confiance à la gendarmerie, 82% à l'armée et 77% à la police contre seulement 44% faisant confiance à l'Assemblée et 45% au Sénat, la chambre haute du Parlement.
Élu en mai 2017, le président français Emmanuel Macron avait promis un renouvellement des pratiques et son élection a coïncidé avec l'arrivée de nombreux novices à l'Assemblée mais ses engagements ont peiné à être mis en acte, à l'image d'une réforme institutionnelle avortée à l'été 2018.
Le premier tour des prochaines élections législatives en France aura lieu le 12 juin, près de deux mois après l'élection présidentielle.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Soit dit en passant 11:00 | 28-11-2021

«Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)

S’il s’agit de celles que nous débitent les abrutis qui passent leur temps à professer sur les réseaux sociaux, alors la belle et si talentueuse actrice a eu raison de les moucher

2

Soit dit en passant 11:00 | 27-11-2021

«Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (2)

Je n’ai pas vu le film. Peu importe. Je le regarderai plus tard. Pour au mieux me réjouir de la façon dont la victime aura rembarré les petits machos qui, après avoir décidé