Monde / Monde

SAHARA OCCIDENTAL

Rencontre à Genève entre une délégation du Polisario et des responsables du CICR

Une délégation sahraouie, composée de deux représentants du Front Polisario, a rencontré, mardi dernier, à Genève, de hauts responsables du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour discuter de la situation qui prévaut actuellement au Sahara Occidental occupé, rapporte l'agence de presse sahraouie SPS.  
La délégation sahraouie était composée d'Abi Bouchraya El Bachir, représentant du Front Polisario chargé de l'Europe et de l'Union européenne, et Mme Oummaima Mahhmoud Abdelsalam, représentante du Polisario en Suisse, selon la même source. 
Les responsables du CICR ont été tenus informés sur la situation au Sahara Occidental. Alors que les crimes commis par les forces marocaines contre les Sahraouis connaissent une recrudescence dans les territoires occupés, le CICR a été appelé à jouer son rôle, en assumant ses responsabilités directes au Sahara Occidental, conformément à son mandat et aux exigences du droit international humanitaire. 
Les cas de la militante Sultana Khaya, assignée à résidence depuis plusieurs mois dans la ville de Boujdour occupée, et du prisonnier politique du groupe de Gdeim Izik, Lamine Haddi, actuellement en danger de mort, ont été également soulevés au cours de cette rencontre. 
Le CICR a été lourdement critiqué par le Front Polisario en mars dernier,  pour avoir organisé une visite dans les territoires sahraouis occupés, sans l'en avoir informé au préalable. 
Une délégation de cette institution s'était rendue au Sahara Occidental occupé, accompagnée des représentants du Croissant-Rouge marocain, lequel n'a aucune légitimité à agir sur ce territoire considéré par l'ONU comme non autonome, avait déploré le Front Polisario dans un communiqué. 
Rabat avait exploité cette visite à des fins de propagande, en totale contradiction avec la mission du CICR et l'impartialité qui constitue l'essence de son mandat.
 R. I.