Voir Tous
Rubrique
Monde

Non-alignés Retrouvailles à Belgrade, soixante ans après la première conférence

Publié par R. I.
le 12.10.2021 , 11h00
208 lectures

Les pays non-alignés se réunissent en sommet ce lundi et aujourd’hui à Belgrade pour commémorer leur première conférence tenue en 1961 dans la capitale serbe, au moment où le mouvement est en quête d'une renaissance et loin d'atteindre ses objectifs d’un ordre mondial juste et pacifique.
Malgré la situation épidémiologique dans le monde, 35 chefs d’État et de gouvernement et plus de 120 ministres des Affaires étrangères sont attendus à cette conférence commémorative, avait déclaré, fin août, le chef de la diplomatie serbe, Nikola Selakovic. 
La majorité des pays africains membres du mouvement ont accepté l’invitation du gouvernement serbe. Durant deux jours, «Belgrade a l’opportunité de devenir le centre du monde», avait indiqué Selakovic. L'Algérie sera représentée à ce sommet par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane en sa qualité de représentant du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.
Ce sommet-anniversaire organisé par la Serbie avec l'Azerbaïdjan (président en exercice de l'organisation) permettra aux participants de faire le point sur les réalisations du mouvement sur la scène internationale et de réaffirmer les principes fondamentaux de l'organisation, notamment le règlement pacifique des différends internationaux et le respect de la souveraineté des États et la non-ingérence dans leurs affaires intérieures en accord avec les dispositions de la Charte des Nations-Unies.

Né durant la guerre froide
 Ce sera également l'occasion pour les pays membres de mettre l'accent sur  leur unité eu égard aux bouleversements sur la scène internationale. 
Né durant la guerre froide, ce mouvement visait à regrouper les États (120) autour du principe fondamental du non-alignement et du refus de prendre position dans l'affrontement entre le bloc de l'Est et le bloc de l'Ouest.
R. I./APS

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 23-10-2021

Généralisation de l’arabe dans les administrations
Un autre ministère interdit l’usage du français

La généralisation de la langue arabe constitue visiblement la priorité de certains secteurs d’activité. Après le ministère de la Jeunesse et des Sports, c’est au tour de celui

2

Contribution 11:00 | 25-10-2021

Réflexions sur l’enseignement des mathématiques en Algérie

Depuis la naissance des mathématiques en Grèce antique, on n’a pas cessé de les caricaturer en disant que tous ceux qui n’ont pas de répulsion pour elles sont voués aux belles carrières professionnelles. Rien n’est plus faux, si