Voir Tous
Rubrique
Monde

Arménie Un troisième soldat tué dans des affrontements à la frontière avec l'Azerbaïdjan

Publié par R. I.
le 13.01.2022 , 11h00
131 lectures

L'Arménie a annoncé mercredi la mort d'un troisième de ses soldats dans des affrontements armés avec l'Azerbaïdjan à la frontière, les pires depuis le début de l'année.
Les deux camps s'accusent mutuellement d'être à l'origine de «provocations» ayant déclenché ces heurts meurtriers. Des violences éclatent périodiquement entre leurs forces malgré l'instauration en novembre 2020 d'un cessez-le-feu, qui avait mis fin à une guerre de six semaines pour le contrôle de l'enclave du Nagorny Karabakh.
Erevan avait rapporté mardi que les affrontements avaient fait deux morts et deux blessés côté arménien. Bakou a fait état d'un mort côté azerbaïdjanais.
Mercredi, le ministère arménien de la Défense a annoncé la découverte, pendant la nuit, du corps sans vie d'un troisième de ses militaires, retrouvé avec des blessures par balles.
Selon Bakou, les affrontements ont lieu dans la région frontalière azerbaïdjanaise de Kalbajar, située à proximité de l'enclave disputée du Nagorny Karabakh. L'armée arménienne accuse les forces azerbaïdjanaises d'avoir attaqué ses positions à l'aide d'artillerie et de drones, tandis que Bakou a évoqué des «provocations» de son voisin.
Le ministère arménien des Affaires étrangères a dénoncé mardi soir dans un communiqué les «attaques récurrentes» des forces azerbaïdjanaises et leur «infiltration sur le territoire» arménien, appelant à un retrait conjoint des forces des deux camps de la frontière en faveur d'un «mécanisme de surveillance international».
La veille, les autorités pro-arméniennes du Nagorny Karabakh ont affirmé que quatre civils avaient essuyé des tirs des forces azerbaïdjanaises alors qu'ils effectuaient des travaux agricoles. Elles ont également rapporté le bombardement d'un village dans la région de Martouni par les forces azerbaïdjanaises, au cours duquel une voiture civile a été détruite.
L'armée azerbaïdjanaise a, elle, accusé samedi les forces arméniennes d'avoir fait feu à l'aide de lance-grenade et d'armes de gros calibre sur ses positions dans la région de Kalbajar. 
La guerre qui a opposé ces deux pays en 2020 a fait plus de 6 500 morts et s'est achevée par une défaite de l'Arménie, contrainte de céder à l'Azerbaïdjan plusieurs régions formant un glacis autour du Nagorny Karabakh, notamment celle de Kalbajar. Depuis, des heurts y ont lieu régulièrement, notamment car les deux camps s'opposent sur la délimitation de leur frontière.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 24-01-2022

Pour un partenariat université-entreprise argentin

Le partenariat université-entreprise est inscrit en caractères gras dans les missions de l’université depuis au moins l’avènement et la mise en œuvre du LMD (licence-master-doctorat). Le partenariat dont

2

Sports 11:00 | 25-01-2022

Ils se sont rencontrés dimanche à Paris
Amara-Belmadi, l’explication !

On en sait davantage sur les raisons qui ont poussé Djamel Belmadi à rallier directement Paris, vendredi soir, quelques minutes après avoir croisé le ministre de la Jeunesse et des Sports au