Voir Tous
Rubrique
Monde

Zemmour pour les nuls

Publié par Brahim Taouchichet
le 26.09.2021 , 11h00
868 lectures

Cela pourrait être une histoire franco-française à l’approche de l’élection présidentielle prévue pour le 10 avril de l’année prochaine. Le ton est déjà donné et donne libre cours à toutes les ambitions, les prétentions. La scène médiatique partie prenante dans cette compétition quinquennale chauffe à blanc un débat qui va en s’amplifiant. Sans leader charismatique consensuel, la gauche a du mal à la peine tandis que ses rivaux classiques, la droite en l’occurrence, se perdent en polémiques et s’atomisent. 
Les supputations vont bon train quant à une nouvelle défaite de l’ex-Front national de la famille Le Pen. Pas de second tour pour Marine qui a  franchi avec fracas l’étape du second tour lors du dernier scrutin présidentiel. Cocorico! Et déjà le travail de sape subtil, avant même l’annonce des candidatures, est lancé avec grand art. «No pasaran», pour la présidente du Rassemblement national déjà en perte de vitesse dans les sondages. Quoi de mieux qu’un croque en jambe à la candidate déclarée de l’extrême droite ? L’empêcheur de tourner en rond sera un candidat de droite plus à droite que l’extrême droite est tout trouvé. De quoi donner des cauchemars en plein jour à la digne fille de son père, tortionnaire en Algérie, en l’occurrence Jean Marie Le Pen, passé maître dans l’instrumentalisation des peurs et des angoisses des Français en temps de crise. La droite bon-chic, bon teint a choisi ses représentants, tendance gaulliste ou apparentés. 
Les points engrangés sont à verser dans l’escarcelle du camp Macron lequel observe sans doute avec amusement ces rivaux se crêper le chignon croyant ainsi capter les faveurs d’un électorat à qui on la fait pas.  Alors pourquoi ne pas enfoncer le clou ? Le polémiste Eric Zemmour fera bien le loup dans la bergerie ! Sans parti, sans encrage populaire réel, le candidat potentiel à la magistrature suprême se lance d’ores et déjà dans la pré-campagne électorale. Il ne le dit pas encore mais c’est inéluctable selon ses nombreux détracteurs. Plus extrémiste que moi, tu meurs semble-t-il lancer à la blonde du 16e arrondissement de Paris qui trône sur un siège flambant neuf. L’arrivée d’un intrus sur son terrain de prédilection, l’immigration, risque de  fausser la donne. 
Zemmour fait mieux dans la surenchère que la Marine sur laquelle l’usure d’un militantisme de bon aloi se fait sentir. Le voile islamique, les musulmans de France ; selon le chroniqueur, la France sera islamisée plus vite qu’on ne peut l’imaginer. Autant se débarrasser au plus vite de cette mauvaise graine par des expulsions massives. N’est-ce pas qu’Isabelle la très catholique l’a bien fait,  sans coup férir !  Seuls resteront les vrais et bons Français de souche portant des noms très français. 
Zemmour donne l’exemple en biffant son nom, Moshé pour celui d’Eric. Mohamed prend ta valise ! Maniant la rhétorique avec brio, le pré-candidat Zemmour, malheureusement, est aveugle quant au futur d’une France qui vit sa lente et inexorable mutation, en rupture avec celle du siècle passé dont le sieur Zemmour rêve de remettre au goût du jour. À moins qu’il ait choisi le rôle de lièvre dans les prochaines joutes électorales.
Brahim Taouchichet
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 17-10-2021

Retour imminent de Volkswagen

Après plusieurs mois de prospection et de sélection, le groupe Volkswagen devrait dévoiler enfin, au cours des prochains jours, l’identité de son nouveau partenaire en Algérie. Celui-ci aura pour mission d’assurer

2

Sports 11:00 | 17-10-2021

Classement Fifa du mois d’octobre
L’Algérie conserve la 30e place mais devient 4e en Afrique

S’il n’était pas établi par une machine, qui élabore le tableau mensuel suivant certains schémas, on aurait crié au scandale, voire au complot. C’est le moins que l’on puisse dire à la découverte du prochain classement Fifa, celui du mois d’octobre