Voir Tous
Rubrique
Périscoop

Le «nomadisme» refait surface

Publié par Periscoop
le 13.09.2021 , 11h00
1657 lectures

Avec l’opération de préparation des élections locales anticipées du 27 novembre prochain, le nomadisme politique reprend ses droits et de plus belle. Un fléau qui gangrène même les partis d’opposition. Et pour cause, le maire sortant de la commune de Birkhadem, dans la capitale, et un des membres de la même assemblée, élu en 2017 sur la liste du parti TAJ, retrouve sa maison-mère, le FFS. L’édile communal et trois de ses camarades, dont deux femmes, viennent, en effet, de constituer une section du vieux front non sans susciter l’ire de bien de militants du FFS de cette commune. L’un d’eux l’a, d’ailleurs, signifié bruyamment, à l’occasion d’une session extraordinaire du conseil national du parti, suscitant la gêne chez nombre de cadres dirigeants du parti.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 26-09-2021

L’université face à ses véritables défis

Force est de reconnaître que l’université algérienne ne laisse pas indifférent. Nombre de fois décriée, mais souvent louée, elle fait face à une kyrielle de défis qui contrastent dans le même temps avec autant

2

Actualités 11:00 | 22-09-2021

La Hausse des prix du gaz met à mal l’Espagne
Quel impact sur la Sonatrach ?

La crise du gaz s’installe. Un chiffre d’abord. Le taux de remplissage des stocks de gaz en Europe atteint en ce moment les 71%, contre 86 % en moyenne et en temps normal à cette époque de l’année. Et si l’on doit se fier aux toutes dernières informations, pour les pays de l’Union européenne, en France et en Espagne notamment, ainsi qu’au Royaume-Uni, c’est carrément