Voir Tous
Rubrique
Pousse avec eux

Des limites et de leur étonnante élasticité !

Publié par Hakim Laâlam
le 18.09.2019 , 11h00
2505 lectures

- Dis ! Toi qui es incollable en économie, on fait quoi pour que les cours du pétrole augmentent durablement ?
- On bombarde … durablement l’Arabie Saoudite !
- ???

«Là, les limites ont été franchies !». Depuis la vague d’arrestations de grosses pointures du Hirak, vous lisez cette sentence partout ! L’opinion, en colère, le visage rouge, la bave aux commissures des lèvres et les poings serrés lance à l’envi : «Là, les limites ont été franchies !». Ce jugement m’interpelle. A plusieurs niveaux. D’abord, celui qui me semble le plus évident. Qui fixe les limites ? Et en fonction de quels critères ces limites évoluent-elles ? Ah ! Mais si ! Ces limites évoluent ! J’en ai la preuve. Prenez l’arrestation de Louisa Hanoune, leader de parti politique. Des voix se sont élevées pour crier distinctement : «Là, les limites ont été franchies !». Après, et en réaction à l’arrestation du moudjahid Bouregaâ, d’autres voix, parfois les mêmes, ont lancé  à leur tour : «Là, les limites ont été franchies !». Lorsque Tabbou a été «volatilisé» en pleine rue et conduit chez les juges et en détention, le même cri du cœur a fusé d’un peu partout : «Là, les limites ont été franchies !». Et ces dernières heures, accompagnant l’arrestation de l’activiste Belarbi, qu’avons-nous entendu ? «Là, les limites ont été franchies !». C’est donc la preuve que ces limites ne sont pas fixes. Je dirais même plus, elles sont vachement extensibles, élastiques ! Comme si, de nuit, des «brigades des limites» en déplaçaient les plots, les reculant à chaque fois plus loin, toujours plus loin dans le vaste champ de l’entendement humain ! Le problème, tout le problème est là ! Le Mouvement du 22, la Révolution du Sourire risque de se transformer en vaste rassemblement de topographes, balisant le terrain à chaque arrestation avec des plots fragiles censés marquer une limite intolérable. Jusqu’au moment où, le matin, en quittant son domicile, chaque Dézédienne et chaque Dézédien, allergique au cachir, trouvera un plot posé sur le palier de son appartement ! Tout contre sa porte ! Que faudra-t-il faire alors ? Donner un coup de pied dans le plot ? Ou vite refermer sa porte et fumer du thé pour rester éveillé à ce cauchemar qui continue ?
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 28-05-2020

Polémique sur le traitement à la chloroquine
La réponse par les chiffres de l’Algérie

Face à la polémique qui enfle au sujet de l’usage de la chloroquine dans le traitement des patients atteints de Covid-19, l’Algérie ne

2

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à