Voir Tous
Rubrique
Pousse avec eux

Et en plus, ils sont payés pour couler un bronze !

Publié par Hakim Laâlam
le 18.04.2021 , 11h00
4977 lectures

Suite à l’appel placardé partout et exigeant des femmes qu’elles ne portent pas de vêtements moulants pendant Ramadhan afin de ne pas exciter les mâles, à mon tour de lancer un appel solennel : les mecs, évitez de sortir avec les mules et les claquettes de vos femmes, de vos mères et de vos sœurs. Ça nous excite graaaaave les…

… zygomatiques !

C’est le nouveau créneau porteur ! La statue ou le buste en bronze. Il en pousse comme des champignons, à chaque coin de ville et de village. Je n’écris pas dechra, sinon, je vais me faire allumer ! Le soir, tu te promènes dans ta localité, tu digères ton f’tour, pépère. Le lendemain, tu ressors bougon, parce que sans café et là quoi ? Tu découvres, à l’endroit même où tu grillais la veille une clope, un buste en bronze. D’où il est sorti ? Comment il est arrivé là ? Personne ne le sait. Enfin, personne ! Presque personne. Sauf ceux qui ont découvert ce nouveau créneau juteux et abracadabrantesque du bronze-express. Je suppose que quelque part, dans les sphères qui décident - par opposition aux rectangles qui ne décident jamais de rien - des comités du bronze se réunissent, discutent et valident la commande d’une « œuvre ». Cette commande est passée. Et des ateliers se mettent aussitôt au massac... je veux dire au travail. Et toi, tu te retrouves le matin nez à nez avec une statue ou un buste que tu te demandes qui c’est lui ! Wallah que l’autre jour, je me suis chopé des varices aux jambes à essayer de mettre un nom sur un buste sans lire la plaque vissée sur le socle. Finalement, rongé, bouffé par les crampes, je me suis résigné à lire. Eh ben mon coco ! Le martyr qu’elle représentait a dû sentir le poids du bronze sur sa tombe ! C’est ce qui est arrivé à la Fondation Audin ! Exit la plaque qui trônait là, à la sortie du tunnel des Facultés et place à une statue couverte d’un sac noir, sûrement dans l’attente de l’inauguration. La famille Audin dit ne pas avoir été consultée. Et moi, du coup, je dis que le patron d’une commission des bronzes qui décide d’ériger une statue à la mémoire d’un chahid sans en référer à sa famille et ayants droit, ben… faut le couler dans le bronze et ne surtout pas l’installer en ville. Même les pigeons n’en voudraient pas comme perchoir ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-05-2021

Mesures prévues par l’avant-projet de LFC
Ce qui va changer au quotidien

L’avant-projet de loi de finances complémentaire 2021, en plus des ajustements budgétaires qu’il est censé apporter, introduit plusieurs mesures, notamment de facilitation en faveur de l’investissement et

2

Soit dit en passant 11:00 | 12-05-2021

En quoi l’ennemi n’est absolument pas commun !

Rester vigilant et ne rien négliger de ce qui se prépare à notre insu. Comprendre à quoi

3

Pousse avec eux 11:00 | 12-05-2021

Khawa-khawa, benti-oulidi !

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 12-05-2021

Khaoua-khaoua... à nos frontières !

5

Pousse avec eux 11:00 | 10-05-2021

Le bal des vampires à poils et à vapeur !