Rubrique
Pousse avec eux

Qui a demandé à la potiche de parler ?

Publié par Hakim Laâlam
le 24.06.2019 , 11h00
3553 lectures

Santé ! Le MAK remercie chaleureusement le service réanimation de la clinique …

… AGS !

Ça fait peur ! Et si ça ne vous fait pas peur, ça devrait, pourtant. Un jour, un ministre d’un gouvernement à qui l’on a assigné la mission, la seule mission de faire potiche au coin d’une pièce non éclairée se réveille pourtant bruyamment, s’étire les membres, se racle la gorge, puis lâche à la cantonade endormie : « Wallah que je réfléchis sérieusement à supprimer le français de l’université et à ne laisser que l’arabe et l’anglais comme langues d’études.» Pourquoi ce genre de «sorties » doit-il faire peur ? D’abord, parce que l’on découvre effaré qu’une potiche peut parler, ce qui, en soi, est effrayant pour le commun des mortels. Ensuite, parce que vous ne comprenez pas pourquoi un gouvernement à qui l’on a demandé de faire tapisserie veut soudain se lancer dans la manufacture textile ! Ya waldi ! Que tu ne parles que l’arabe et l’anglais comme l’a révélé mon canard, Le Soir d’Algérie, dans une précédente édition, c’est ton blème. A la limite, tu ne pratiquerais que le sumérien, que cela m’importerait autant que les géraniums de la voisine qui se dessèchent sur son balcon, faute d’arrosage. A la réflexion, je me sentirais même plus préoccupé et intéressé par le sort des géraniums de la voisine, si tu vois ce que je veux dire. Et puis, de manière plus précise, mesures-tu l’étendue gigantesque du gouffre dans lequel tu voudrais faire sombrer une université dézédienne déjà en bonne amorce de chute au fond, bien au fond du précipice ? Tu n’as pas pensé, en te réveillant ainsi, brutalement, et avant de proférer un truc aussi absurde à demander autour de toi ? Y a sidi, à consulter la tablée de collaborateurs du ministère, dont certains que j’ai l’honneur de connaître et qui sont d’une haute compétence pour leur demander juste ceci : «Vous ne pensez pas qu’avec ce genre d’initiatives, je vais passer pour une buse?» Non ? Même pas ? Ben alors, je pense que c’est d’autres compétences que tu as intérêt à consulter, et vite. Ou alors, plus prosaïquement, revenir à ta place. Celle dans le coin de la pièce, à l’ombre de cette p… de phase de transition ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent