Voir Tous
Rubrique
Régions

Mostaganem 4 personnes arrêtées pour rapt et séquestration

Publié par Abder Bensadok
le 10.06.2021 , 11h00
1177 lectures

Lors d’une conférence de presse animée ce mercredi 9 juin au siège du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Mostaganem, le responsable de la cellule de communication a fait état du démantèlement d’une bande de malfaiteurs impliquée dans des enlèvements, séquestrations avec demande de rançon.
Quatre personnes inculpées pour enlèvements avec demande de rançon ont été arrêtées par les éléments de recherche de la Gendarmerie nationale de la wilaya.
Les gendarmes ont, lors de l’arrestation, libéré 4 victimes de nationalité marocaine retenues de force dans une habitation.
Selon les premiers éléments de l’enquête, les malfaiteurs ciblaient les migrants issus du Maghreb en vue de leur faire croire à une traversée clandestine vers l’autre rive de la Méditerranée et qu’ils ne comptaient les libérer qu’après la remise d’une rançon de 20 millions de centimes par personne.
Les ravisseurs, par téléphone, ont pris contact avec les proches des 4 captifs au Maroc pour les obliger à payer la rançon sous peine de mort.
Ainsi, leurs familles ont contacté un proche, résidant dans la ville d’Oran, pour le charger de prendre attache avec les ravisseurs et payer la rançon en monnaie marocaine. Celui-ci, en effet, entra en contact avec les ravisseurs avant de décider d’alerter les gendarmes et les prévenir de ces rapts.
Avertis, les éléments de la gendarmerie ont tendu une souricière aux ravisseurs au niveau de la plage des Sablettes avec le négociateur pour le paiement des rançons, ce qui a conduit à leur arrestation et la saisie de 2 véhicules touristiques de marque Ibiza et Skoda.
Après la finalisation de toutes les procédures en vigueur, les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République territorialement compétent et ont été écroués.
A. Bensadok

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 14-06-2021

Être proche… à distance

L’enseignement à distance n’a jamais été une tradition de l’université algérienne, bien qu’il ait toujours été une préoccupation d’importance dans les plans et les stratégies du ministère en charge de

2

Actualités 11:00 | 12-06-2021

Poursuivis pour corruption
Dix-neuf anciens ministres en attente de jugement

La série des procès impliquant des membres des gouvernements ayant servi durant l’époque de Abdelaziz Bouteflika est loin d’être achevée. Dix-huit anciens ministres sont actuellement en attente de jugement. La liste est longue, très longue même puisque chacun de ces ex-ministres

3

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 13-06-2021

Bengrina au-dessus des lois ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-06-2021

Il assimilait le viol à un acte sexuel !