Voir Tous
Rubrique
Régions

Oran Bnet elkheir enfance, un centre de prise en charge des enfants en difficulté

Publié par Amel Bentolba
le 05.04.2021 , 11h00
181 lectures

D’un simple groupe créé sur le réseau social Facebook il y a de cela 4 ans, regroupant des femmes bénévoles de différents horizons professionnels, Bnet el kheir (BLK) ont à leur actif plusieurs actions caritatives : le couffin de Ramadhan, des repas pour les SDF, le paiement des analyses médicales pour les malades démunis, l’achat de matelas médicalisés, vêtements de l’Aïd, l’aide aux enfants cancéreux d’El Hassi… Sans oublier qu’elles ont largement contribué à offrir leur aide durant le confinement de 2020.
Ainsi, cette semaine elles ont pu concrétiser ce rêve d’officialiser leur groupe devenu une association caritative agréée, avec en prime l’ouverture du centre BLK Enfance, de prise en charge des enfants en difficulté, issus de familles démunies.
La présidente de l’association, Mlle Amel Medienne, celle qui porte ce projet depuis le début, nous confie que Bnet el kheir « est plus qu’un groupe, c’est une volonté sans faille pour venir en aide aux plus défavorisés. La générosité, le don de soi, aider autrui, je les ai hérités de mes défunts grands-parents à qui je dédie toutes ces opérations. Ils m’ont appris la générosité et l’empathie sans rien attendre en retour ». Notre interlocutrice tient à préciser qu’il est vrai que l’association regroupe des femmes, mais elle n’exclut pas les hommes, ouled el kheir, pour autant qu’ils apportent énormément d’aide.
Sont membres de ce groupe des femmes dévouées et très dynamiques, des spécialistes en pédiatrie, des juristes, des enseignantes, des dentistes, des psychologues, des orthophonistes, des avocates, des gérantes d’entreprises, des femmes au foyer,… chacune apporte sa pierre à l’édifice bénévolement. Ainsi, la suite logique de l’officialisation de l’association des BLK est l’entame de projets avec la création, dans un premier temps, des BLK Enfance, un centre qui va prendre en charge l’enfant souffrant de troubles neuro-développementaux, l’enfant ayant une paralysie cérébrale, l’enfant présentant des troubles anxieux, l’enfant ayant une trisomie. Et tout enfant présentant une pathologie psychologique, mentale ou physique. À partir de ce lundi 5 avril 2021, le centre accueille des enfants accompagnés de leurs parents pour une prise de contact avec le psychologue et la collecte des dossiers d'admission. Mardi est prévu un atelier de jeux thérapeutiques avec la participation de professionnels. Suivi le lendemain par l’accueil des enfants pour une prise de contact avec l'orthophoniste.
La journée du 8 avril sera consacrée à la consultation psychologique et orthophonique gratuite avec Mme Ibtissem Dahane Boukhellad, psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie, et Mme Benkacem, orthophoniste spécialisée en ORL.
Présentant les motivations de ce centre, Mme Radia Bouddou, trésorière de l’association, dira, lors de l’inauguration du siège de l’association BLK qui a eu lieu ce samedi, à Hai Sabah, que le centre « accueillera des enfants autistes, hyperactifs, en échec scolaire, la plupart des cas qui seront pris en charge sont issus de familles démunies qui ne peuvent pas s’en occuper seules. Ce sont des enfants qui ont beaucoup de potentiel juste qu’ils ont besoin d’aide. Leur prise en charge nécessite un coût, du courage, de l’orientation. Les parents sont perdus, l’association pense à eux et prévoit des séances de thérapie pour les aider et les guider ».
Le but étant l’intégration de l’enfant en milieu scolaire, ou bien son insertion dans des centres de formation professionnelle et lui assurer un avenir. Le centre mettra tout en œuvre afin d’atteindre cet objectif.
Amel Bentolba

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 04-05-2021

Le football, c’est la guerre sans le fusil

​Le football est le jeu qui mobilise le plus. À ce jour, aucun autre sport ne peut lui contester son hégémonie, qu’il s’agisse de spectacles ou de pratiques. Il est dans toutes les discussions de ses fans

2

Actualités 11:00 | 04-05-2021

Oxygène Médicinal
La ressource qui a failli échapper à l’Algérie

L’Algérie dispose de capacités de production d’oxygène médicinal suffisantes pour faire face à une nouvelle vague importante de Covid-19. Mais la vente, en 2007, de 66% du capital de l’ex-Entreprise nationale des gaz industriels a placé le groupe allemand Linde Gas dans une position de monopole qui aurait pu être fatale pour le pays.