Voir Tous
Rubrique
Régions

ELLE A DÉCROCHÉ LE 1er PRIX DE LA QUALITÉ INDUSTRIELLE Cital honorée à Annaba

Publié par A. Bouacha
le 02.02.2020 , 11h00
728 lectures

«Aujourd’hui, nous sommes heureux d’honorer l’une des entreprises implantées dans notre région : la Compagnie industrielle des transports algériens (Cital). Elle vient de décrocher haut la main le prix algérien de la qualité (PAQ) pour l’année 2019 dans sa 15e édition», s’est félicité le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Seybouse Annaba, Mohamed Farid Riad Mansouri.
La cérémonie d’hommage à laquelle avait pris part le directeur général de la compétitivité industrielle au ministère de l’Industrie et des Mines, Abdelaziz Guend, était abritée, en fin de semaine, par la grande salle de la CCI Seybouse. Il soulignera dans son intervention que le prix algérien de la qualité qui a été attribué à Cital requiert des critères rigoureux pour son obtention.
«Cette compagnie représente un exemple pour les autres entreprises nationales dans l’amélioration de leur produit. Nous remercions la CCI pour cette initiative que nous souhaitons voir se reproduire dans d’autres régions du pays afin d’encourager nos entreprises à aller de l’avant dans leur recherche de la qualité ; action en accord total avec des orientations des responsables de l’industrie ».
Une présentation de Cital sur support vidéo a été faite aux présents. Ces derniers ont ainsi appris que cette société par actions de droit algérien a été créée en avril 2011 dans la commune d’El-Bouni (Annaba). Elle a pour première vocation l’assemblage et la maintenance des tramways de type «Citadis» dont les rames circulent actuellement dans les villes d’Alger, Oran, Constantine, Sidi-Bel-Abbès, Ouargla et Sétif.
Outre l’usine d’El-Bouni, dont la capacité de production est de 5 rames par mois, elle dispose de six centres de maintenance dans les villes précitées qui seront renforcées prochainement par un septième à Mostaganem.
Selon sa première responsable, Mme Wahida Chaâb, «nos ingénieurs et techniciens ont acquis une expérience qui n’a rien à envier aux standards et normes étrangers. La maintenance englobe aussi bien les tramways que les infrastructures, équipements de dépôt.
Dans son lancement, les objectifs de Cital consistent en la poursuite du développement des activités industrielles. Pour ce faire, elle table sur l’accompagnement des pouvoirs publics pour la fourniture de tout type de matériels roulants avec les standards internationaux les plus élevés.
A ce titre, la P-dg de Cital indiquera que son entreprise ambitionne de s’investir dans le transport ferroviaire en activant dans la maintenance des trains «Coradia», acquis par la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF).
Elle encourage aussi le développement des sous-traitants nationaux pour la fourniture des pièces et sous-ensembles.
Enfin, elle envisage la mise en place d’une stratégie d’export pour ses produits et services. L’hommage a été marqué par l’intervention des directeurs de l’Ianor et BST, présents à la cérémonie, et ayant participé à l’opération d’évaluation, apportant leur témoignage sur l’expérience du système management qualité opérationnel des produits industriels fabriqués en Algérie durant l’année 2019 primant Cital.
La cérémonie a pris fin par la remise d’un trophée honorifique de la CCI à la P-dg de Cital.
A. Bouacha

 

Des amendes pour importation de marchandises interdites

Les services des douanes du port sec relevant de la Direction régionale des douanes de Annaba ont pu constater, en fin de semaine écoulée, une infraction douanière représentée par l'importation de marchandises interdites.
Il s’agit d’éléments d'une turbine à vapeur destinée à être utilisée dans deux opérations différentes. L'amende relative à cette infraction a été estimée à 208 661 979,79 dinars. Par ailleurs, les mêmes services des douanes de Annaba ont saisi le même jour d'autres marchandises de même nature.
La valeur de l'amende de ces marchandises a été estimée, pour sa part, à 25 206 776 186,00 dinars.
Quant à la nature de l’infraction, elle consiste en l’importation de marchandises interdites (infraction prévue et réprimée conformément aux articles 21 et 325 bis du code des douanes et à l'article 50 de la loi de finances de 2009. Ces saisies entrent dans le cadre d'activités périodiques liées à la lutte contre tous les types de fraude et de contrebande transfrontalière.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-05-2021

Mesures prévues par l’avant-projet de LFC
Ce qui va changer au quotidien

L’avant-projet de loi de finances complémentaire 2021, en plus des ajustements budgétaires qu’il est censé apporter, introduit plusieurs mesures, notamment de facilitation en faveur de l’investissement et

2

Soit dit en passant 11:00 | 12-05-2021

En quoi l’ennemi n’est absolument pas commun !

Rester vigilant et ne rien négliger de ce qui se prépare à notre insu. Comprendre à quoi

3

Pousse avec eux 11:00 | 12-05-2021

Khawa-khawa, benti-oulidi !

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 12-05-2021

Khaoua-khaoua... à nos frontières !

5

Pousse avec eux 11:00 | 10-05-2021

Le bal des vampires à poils et à vapeur !