Voir Tous
Rubrique
Régions

Oum-EL-Bouaghi Des couffins du Ramadhan pour 9 000 familles nécessiteuses de Aïn-Beïda

Publié par Moussa Chtatha
le 12.04.2021 , 11h00
101 lectures

Pour la première fois, les familles nécessiteuses au nombre de 9 389 recevront leurs couffins de Ramadhan.
D'après Maaâmeri et Bouaâziz, respectivement président de l'Assemblée populaire communale et chef de daïra, les états nominatifs des foyers sont approuvés et déposés auprès des services financiers pour le mandatement ces jours-ci.
Ces deux responsables lors de l'ouverture de la première session ordinaire 2021 de l'APW ont déclaré : «Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour que ces familles reçoivent leur argent les premiers jours de ce mois sacré.» Et d'ajouter : «Nous avons d'autres listes en attente, nous espérons que les pouvoirs publics nous accorderont d'autres rallonges financières pour satisfaire un maximum de familles, en ce mois de Ramadhan où les besoins se font sentir davantage.» Les 9 389 familles sont réparties à travers trois communes, en l’occurence Aïn-Beïda (6 843), Zerg  (969), et Berriche (1 577 familles). Le chef de daïra de Aïn-Beïda qui assure également l'intérim de la daïra de Aïn-Babouche nous informe que cette commune compte 1 800 familles dans le besoin.
Dans ce même ordre d’idées, Aïn- M’lila compte 8 500 familles, Aïn-Dis 1 800, le chef-lieu de wilaya 2 496, et R'Hia 604.
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 05-05-2021

Le foncier au cœur d’un grand scandale

De sources très bien informées, on apprend que de lourds dossiers, une quinzaine, liés au foncier seront bientôt traités par la justice. Ces affaires de détournement de foncier découvertes suite à des

2

Actualités 11:00 | 06-05-2021

Législatives 2017
Une nouvelle affaire pour Bedoui, Ould Abbès et Tliba

Les législatives de 2017 sont au centre d’une lourde procédure judiciaire en cours au niveau de la cinquième chambre du pôle spécialisé du tribunal de Sidi-M’hamed. Trois nouveaux noms sont venus s’ajouter cette