Voir Tous
Rubrique
Régions

Droit de réponse de Monsieur Djamel Larouk, directeur de l’École supérieure des Beaux-Arts d’Alger

Publié par LSA
le 26.09.2021 , 11h00
429 lectures
Je soussigné, Monsieur Djamel Larouk, directeur de l’École supérieure des Beaux-Arts d’Alger, vient par la présente vous demander d’insérer un droit de réponse en lieu et place de l’article à charge qui m’a cité nommément de manière incorrecte dans l’article paru au sein de votre journal Le Soir d’Algérie du jeudi 23 septembre 2021 en 1re ouverture de la page 14. Signé. S.H. En effet, il aurait été préférable d’avoir ma version des faits et de ne pas produire un texte qui n’adopte qu’un point de vue qui, de surcroît, et émis à charge contre ma personne avec des propos qui relèvent de la pure diffamation avec des informations erronées.
- Concernant la création d’une section Snapap au sein de l’ESBA, je n’ai jamais émis de refus d’agréer ce syndicat au sein de la structure que je gère, il se trouve que les normes et les standards de création de ce syndicat n’ont pas été respectés (section syndicale désignée sans l’assemblée générale).
- Mme Blatti qui s’est autoproclamée une des responsables de cette section syndicale m’accuse, dans l’article cité ci-dessus, de gérer l’école comme un bien privé sans apporter d’arguments sérieux. Est-ce que quand on remet les choses en ordre, que l’on remet des gens au travail et que l’on veille à la propreté des lieux, devient une gestion d’un bien privé ?
- Parlant des femmes de ménage, et des employés que l’on sollicite pour faire leur travail au quotidien, est-ce qu’il y a eu des requêtes ou des plaintes émises par rapport à ce qui est considéré par Mme Blatti comme des dépassements du directeur face à des sollicitations normales de travailleurs et travailleuses dans le cadre de leurs prérogatives ?
- Dans l’article, il est précisé que la hiérarchie ne fonctionne pas et que les services ne s’assument pas, je m’inscris en faux contre cette assertion sachant que les services fonctionnent normalement avec des chefs de département, des chefs de service et des responsables administratifs et pédagogiques dans les normes admises avec toutes les prérogatives et pouvoirs admis en la matière, sachant que les responsabilités et les décisions sont prises d’une manière officielle, agréées par nos deux tutelles, ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le ministère de la Culture et des Arts.
En ce qui concerne la notation des employés de l’école pour la prime de rendement, je ne les ai jamais notés. Cette tâche, depuis mon arrivée à la tête de l’école, a été confiée aux sous-directeurs et chefs de service. Les documents officiels signés par ces derniers font foi.
- Concernant «l’atteinte» à l’architecture et à l’esprit des lieux, un nettoyage, des aménagements horticoles et des embellissements divers ont remis cette école dans une optique esthétique pertinente.
C’est mon point de vue en tant qu’artiste plasticien, ancien élève de cette école et nous laissons juges nos visiteurs sur la qualité des travaux que nous avons entrepris avec fierté.
- Il aurait mieux valu éviter le caractère diffamatoire de ces propos qui ne font pas avancer la cause des travailleurs en me sollicitant pour répondre au journaliste, avec pourtant ma disponibilité la plus totale au dialogue et à la concertation.
- En fin de compte, je me demande pourquoi avoir choisi la date du 26 septembre 2021 pour le sit-in, sachant que le lendemain 27 septembre 2021, aura lieu le concours national d’entrée à l’école ?
Cordialement
Monsieur Djamel Larouk,
directeur de l’École supérieuree
des Beaux-Arts d’Alge

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 23-10-2021

Généralisation de l’arabe dans les administrations
Un autre ministère interdit l’usage du français

La généralisation de la langue arabe constitue visiblement la priorité de certains secteurs d’activité. Après le ministère de la Jeunesse et des Sports, c’est au tour de celui

2

Contribution 11:00 | 25-10-2021

Réflexions sur l’enseignement des mathématiques en Algérie

Depuis la naissance des mathématiques en Grèce antique, on n’a pas cessé de les caricaturer en disant que tous ceux qui n’ont pas de répulsion pour elles sont voués aux belles carrières professionnelles. Rien n’est plus faux, si